Le Secrétaire général national du parti socialiste(Ps), Ousmane Tanor Dieng et ses camarades ont officiellement investi ce mardi, leur candidat pour la prochaine élection présidentiell


Les membres du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle) ont réitéré leur volonté de faire de Macky Sall, leur candidat à l’élection présidentielle du 24 février prochain. La date du 27 novembre a été maintenue pour son investiture, à l’issue d’une session élargie aux secrétaires généraux de coordinations à la Maison du parti.

« Cette session a permis de rappeler le processus de délibération ayant abouti à la poursuite de l’adhésion du Parti socialiste à la coalition BBY et au choix porté sur le président Macky Sall comme candidat commun et consensuel de la coalition à l’élection présidentielle du 24 Février 2019″’, a déclaré Gorgui Ciss, responsable des cadres du PS.

A l’issue de la réunion présidée par le secrétaire général du parti, Ousmane Tanor Dieng, les Socialistes ont également convenu et entériné la décision de convoquer un congrès d’investiture de Macky Sall ce 27 novembre.

La maison du Parti socialiste était «vert » de monde hier, matin à l’occasion de la cérémonie d’investiture du candidat à sa propre succession. Une manifestation rehaussée par la présence du chef de l’Etat lui-même venu présider la séance. Macky Sall qui a loué les qualités de meneur d’homme de Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du parti socialiste, est aussi revenu sur le sens de la coalition «Benno Bokk Yaakar». Le président Sall a fini par galvaniser les troupes pour une victoire au 1er tour de la présidentielle, arguant qu’ils en avaient toutes les capacités.

Pour la première fois dans l’histoire le parti fondé par Léopold Sédar Senghor a désigné un candidat qui n’est pas issu de ses rangs.

Précédent Le chef de l’état Macky SALL accueilli à grande pompe
Suivant L’inclusion financière, une stratégie de développement de l’économie nationale