Le Sénégal se dote d’un projet de mémorial de Gorée


Le ministre de la culture et de la communication, Abdoulaye DIOP et l’architecte lauréat du concours d’architecture du Mémorial ont procédé ce vendredi 20 septembre 2019 à la signature du contrat mémorial de Gorée.

Ce projet initié par des intellectuels, écrivains et artistes noirs de tous les continents s’inscrit dans une démarche de paix et de solidarité.
La signature de contrat avec l’architecte, lauréat du concours d’architecture du Mémorial de Gorée s’est déroulée ce matin sous la présence du ministre de la culture et de la communication Abdoulaye DIOP. En partenariat avec le Sénégal qui en fait une priorité, l’objectif de ce mémorial de Gorée est de créer un lieu de souvenir de la traite négrière pour ne pas perdre la mémoire, resserrer les liens entre les noirs d’Afrique et de la diaspora et renforcer l’identité culturelle du peuple noir. Le ministre Abdoulaye DIOP salue l’honneur de l’architecte M. Octavio DUBLAS venu signer 22 ans après le contrat de lancement de ce projet mythique de réhabilitation de la mémoire noire à travers la traite négrière transatlantique. A cet effet il a remercié la volonté admirable affichée par son excellence M. Macky SALL qui dès son accession a voulu réalisé ce projet. Pour lui c’est une volonté politique, une affirmation citoyenne, un partage universel en faveur de toutes les mémoires souffrant du monde « dans un pays qui se veut émergent, il faut des infrastructures locomotives marquante et d’envergure qui s’inscrivent dans l’histoire pour l’histoire. »pense-t-il. Selon lui le complexe mémorial de Gorée par ses missions et ses objectifs sera en premier un lieu de recueillement et de souvenir, un centre de communication, d’activité artistique et esthétique, d’éveil scientifique et technologique en plus d’être un lieu de socialisation, de sentiment d’appartenance à une communauté noire, forte soudée, solidaire et ouvert partout dans le monde.
Par ailleurs, l’architecte désignée de renchérir que ce projet sera plutôt un outil, un instrument pour générer de la richesse au Sénégal. Ceci pour plusieurs raisons tout en évoquant que le cout de construction sera très vite repris l’argent généré de flux de visiteurs qui seront attendus. C’est dans ce sens qu’il souligne « il faut lui donner une bonne raison pour venir au Sénégal plutôt que dans un autre pays »affirme l’architecte Octavio DUBLAS. Le commissaire à la réalisation du mémorial de Gorée, Amadou Lamine SALL quant à lui pense que c’est un moment historique du fait de son aboutissement en passant par une signature de contrat. Il poursuit « je voudrais dire que dans l’histoire d’un pays, les monuments qui restent sont toujours des monuments difficiles à réaliser, des monuments qui demandent une volonté politique réelle. »