Le Sénégal signe son partenariat avec les nations unies


Le ministre de l’économie, des  finances et du plan a procédé à la cérémonie officielle de lancement et de signature du plan cadre des nations unies pour l’assistance et le développement du Sénégal. Cette cérémonie s’est tenue ce matin dans les locaux du nouveau musée des civilisations noires.

Lors du point de  presse accordée aux journalistes, le ministre de l’économie, des finances et du plan est revenu sur le système des nations unies « le système des nations unies est coordonnée par le PNUAD dont la représentante est là. Ce système va mettre à la disposition du Sénégal une enveloppe de 327 milliard de FCFA sur la période 2019 2023. »Le ministre Amadou BA parle de l’importance du système des nations unies. Il poursuit « ce qui est important, ce soutien du système  des nations unies est en droit livre avec la vision du président Macky SALL qui est le Plan Sénégal Émergent. »54% de ce soutient selon le ministre iront à l’axe 1 transformation structurel du capital dont près de 30% sont dédiés à l’emploi parce que le principe des nations unies c’est de mettre en place un cadre ou personne ne sera oublié, c’est difficile. »

Dans sa communication même le ministre révèle du manque de moyens il affirme  quand même du principe car avec les nations unies, le ministre de l’économie, des finances et du plan soutient de leur dialogue franc, sincère et surtout exclusif qui est à la base de tout. Le plan qui a fait l’objet de la signature est aligné sur les objectifs du gouvernement du Sénégal décliné à travers le plan Sénégal émergent.

La coordonnatrice résidente du système des nations unies Madame Priya Garjraj, dans son allocution s’est félicité d’abord de la présence du ministre Amadou BA et de l’engagement profond du  gouvernement du Sénégal envers les nations unies. « Il n’y a pas de mouvement plus indiqué qu’à la veille de la célébration de la journée des nations unies prévu le 24 octobre pour magnifier l’excellence de relation des partenariats qui lie le Sénégal et les nations unies. »dit-elle.

La représentante n’a pas manqué de préciser que l’agenda 2030 est la vision partagée, globale et trans-formative pour changer le monde et améliorer le bien-être de toutes les populations : « au cour des 3 dernières années, nous avons entrepris de mettre en œuvre cette vision, mais nous savons tous que nos progrès ne sont pas assez rapide et qu’ils sont inégaux.

Dans le même temps nous sommes confrontés à un ensemble de tendance qui modifie le contexte de nos efforts. » Cette dernière veut faire allusion au changement climatique, l’urbanisation, les migrations, le terrorisme, les conflits armées et les changements démographiques. Le premier message de la représentante adressé à son excellence a été le suivant : « l’agenda 2030 et les priorités nationales restent le fondement du plan cadre et des efforts de développement des nations unies au Sénégal.

Ce plan cadre constitue la référence et la mise en œuvre des activités des nations unies au Sénégal pour les 5 prochaines années en appui aux objectifs de développement durable ODD. » Dans son discours, la représentante des nations confirme que ce plan cadre est fondé sur 3 axes de coopération tels que la création d’opportunités pour croissance économique inclusive et durable, l’amélioration de l’accès des populations particulières les plus vulnérables aux services sociaux de bases de qualités et à la protection sociale et le renforcement du progrès de la gouvernance inclusive et d’un état de droit.

En plus de cela, elle témoigne que ce plan a un budget global de 573 millions de dollars. C’est ainsi qu’elle a salué les efforts du gouvernement du Sénégal qui a déjà pris les mesures importantes pour la mise en œuvre des ODD et résolument engagé dans la coordination nationale ,la location budgétaire et l’engagement des autres acteurs à travers le plan Sénégal émergent : « plus que jamais, ce plan cadre cherche à accélérer nos efforts vers l’agenda 2030 en soutien au gouvernement en se focalisant sur quelques dynamiques clés. »conclut-elle.

Précédent Lutte contre la dengue Les acteurs de la santé appellent à la vigilance et à la sensibilisation de la population sénégalaise
Suivant MEDAILLE D'OR DE L'ACADEMIE DE L'AGRICULTURE DE FRANCE: Le Président Macky dédie la distinction aux agriculteurs sénégalais et annonce son ambition de conquérir le marché international