Législatives 2022: les Femmes de l’APR mobilisées contre toute forme de violence


Législatives 2022: les Femmes de l'APR mobilisées contre toute forme de violence
Législatives 2022: les Femmes de l'APR mobilisées contre toute forme de violence

Les femmes de l’Alliance pour la république et celles de la mouvance présidentielle ont tenu une conférence de presse suite à la sortie de celles de Yewwi Askan Wi hier. Aïda Mbodj, membre de la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi doit percevoir probablement le message des femmes du camp présidentiel.

Au cours de leur rencontre hier, Aïda Mbodj et ses camarades de Yewwi Askan Wi ont réitéré leur propos sur la mobilisation de demain. « C’est une occasion pour nous de nous faire entendre et d’en finir avec ce régime de Macky Sall »,  avait lancé la dame du Walo non moins députée à cette 13e législature. Elles se disent même déterminées à descendre sur le terrain et appellent à une mobilisation de tous les citoyens. Cette posture de l’ancienne ministre de la famille sous Wade est jetée en pâture par Ndeye Saly Diop Dieng. Répondant au membre de Yewwi, l’actuelle ministre de la famille, de la femme, du genre et de la protection des enfants estime que ce n’était pas un langage responsable, digne d’une mère de famille qui doit en réalité, préserver la quiétude dans son foyer. « Les propos que j’ai entendu hier de la part de cette femme qui a fait tous les régimes, me semble inopportune. Nous avons besoin de paix dans nos foyers, nos quartiers, nos villes etc… »  se désole Ndèye Saly Diop Dieng.

À cette conférence de presse, ont aussi été présentes Awa Niang, investie au niveau de Pikine, Sira Ndiaye, Awa Guèye, Zahra Iyane Thiam, ministre de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire, qui ont aussi estimé, nécessaire de remonter les bretelles à la présidente d’And Saxal Ligueye.

Previous Reine Máxima Zorreguieta des Pays-Bas: « Les Nations Unies s'engagent à accompagner le développement du sous-secteur de la microfinance au Sénégal. »
Next Vers un vendredi de tous les dangers: Le Cudis lance un appel « pressant » aux acteurs politiques