Législatives 2022: Yankhoba Diatara invite la jeunesse à faire de la politique de manière beaucoup plus saine


Législatives 2022: Yankhoba Diatara invite la jeunesse à faire de la politique de manière beaucoup plus saine
Législatives 2022: Yankhoba Diatara invite la jeunesse à faire de la politique de manière beaucoup plus saine

Dans la salle remplie de militants où s’est tenu le point de presse de responsables politiques de Benno Bokk Yakaar au rang desquels, Yankhoba Diattara, le message à l’endroit d’Ousmane Sonko a été bien senti. Les questions d’ordre international et national ont été abordées, mais particulièrement axées sur les politiques au Sénégal.

Une occasion pour le souteneur d’Idrissa Seck de déverser sa colère sur Ousmane Sonko qui, « a attaqué les fondamentaux de l’État. » Pour Yankhoba Diattara,  il faut que Ousmane Sonko sache qu’ils ne lui laisseront aucun répit s’il persiste dans cette lancée en encourageant cette rébellion entretenue. « Le Sénégal est un pays de paix et de concorde. S’il est parvenu à faire de la politique c’est parce que les anciens ont tracé le chemin et défendu les fondamentaux. Il est trop petit pour détruire ces fondamentaux. Cette prétention et cette indiscipline est regrettable. Nous, en tout cas, sommes des jeunes et même si nous n’avons pas encore atteint le bout du tunnel en politique, nous n’avons jamais cultivé cet esprit de haine et de la terreur dans la tête des sénégalais », s’exprimait ainsi Yankhoba Diattara dénonçant la posture du leader de Pastef sur la scène politique. « Ousmane Sonko, pour le citer, est l’incarnation de la bêtise en politique au Sénégal. Auteur de multiples bêtises et de bourdes, il a l’art de retourner les situations et d’accuser d’autres personnes pour se dédouaner. Cette façon de faire de la politique et de traiter les fonctionnaires qui servent loyalement la nation est inacceptable pour un prétendant à la magistrature suprême. Cela relève tout simplement de la malhonnêteté », regrette encore Diattara.

Sur les élections législatives, le membre de Benno rappelle que c’est Ousmane Sonko lui-même, leader d’une partie de l’opposition qui avait annoncé dans un post sur le réseau social Facebook, que la liste nationale de Yewwi Askan Wi était compromise. Il l’avait exprimé en ces termes sur sa page Facebook : « Dommage. Une dernière faute d’inattention vient compromettre notre liste nationale, tout le travail abattu par Yewwi et risque de remettre les compteurs à zéro avec l’autre coalition. Terrible et dommage !» Selon Diattara, un aveu vaut son pesant d’or : en termes clairs, une erreur a été commise par le mandataire de Yewwi Askan Wi, seul habilité à déposer la liste. « Les élections vont bel et bien se tenir à date échue. Nous allons gérer ce pays et sa stabilité. Les sénégalais sont bien avertis pour ne pas suivre ces pyromanes dans cette voie sans issue », dira-t-il avec insistance sur le fait que c’est aux fauteurs de reconnaître leurs erreurs.

Yankhoba Diattara rappelle que les acquis démocratiques et les valeurs intrinsèques au Sénégal, doivent être bien sauvegardés. C’est pour ces raisons, signifie le responsable politique de Thiès, que ces sorties d’Ousmane Sonko doivent être sanctionnées par les sénégalais qui doivent être soucieux de l’avenir du pays.

Previous Législatives 2022: Benno Bokk Yaakaar annonce la tenue des élections à date échue
Next BBY : Des investitures responsables pour un Sénégal stable (Par Cheikh BAKHOUM)