Les( PME) un rapport pour l’économie sénégalais des (ODD)



La journée des MPME(journée des micro, petites et moyennes entreprises) a été célébré ce jeudi 27 juin par le biais d’un atelier organisé par l’ADEPME.C’est sous la présence de plusieurs invités dont les membres du réseau « Sénégal PME »,des organisations patronales et professionnelles, des représentants du système des nations unies(ONUDI,ONUFEMMES,PNUD,etc…) et des partenaires techniques et financiers(AFD,GIZ,BM,UE,ECOBANK,SGBS,BOA,CNCAS…) que des échanges ont eu lieu afin de promouvoir la petite et moyenne entreprise sénégalaise.
C’est sous le thème « la contribution des PME à l’économie » que nombreux participants ont tenu leur point d’échange sous forme d’atelier organise par l’ADPME ce matin. L’objectif de cet atelier qui est de partager les résultats issus de l’étude sur la contribution des PME au PIB, à l’emploi et au commerce extérieur réalisée par l’agence nationale de la statistique et de la démographie(ANSD) en collaboration avec l’ADPME a permis une visibilité aux initiatives du Sénégal et de partenaires en faveur de l’entrepreneuriat et de la PME. Il convient d’en citer le partage des résultats de l’étude sur la contribution des PME au PIB(ANSD),le partage des grands axes du nouveau plan stratégique de l’ADPME,la vulgarisation des initiatives en matière de promotion des PME, l’animation du réseau « Sénégal PME » et la définition des futurs actions.
Le directeur général de l’ADPME, Idrissa DIABIRA lors de son presse sur l’évaluation du nombre de PME accompagné par l’ADPME dit « aujourd’hui c’est la journée des PME, l’ensemble des pays membres unies ont décidé il y’a 2 ans de faire de cette journée, une journée internationale qui doit être célébrer. »L’objectif c’est selon lui de montrer la place qu’occupent les micros, petites et moyennes entreprises dans l’économie et dans les nouveaux objectifs de développement durable. C’est dans ce cadre que s’inscrit cette journée comme le dit le directeur général de l’ADPME pris en charge par le ministère du commerce et du PME en lien avec ses partenaires et les acteurs du système des nations unies(l’ONU,ONUFEMMES,et l’ANSD).En ce qui concerne l’enjeu, il renseigne de la poursuite des travaux déjà réalisés qui date de 3 ans de manière exceptionnelle permettant de donner une cartographie aux petites et moyennes entreprises du Sénégal. S’en suivra d’aller plus loin pour celui-ci qui nomme l’entrée de la deuxième phase du plan Sénégal émergent pour délivrer le relais de la croissance. Classé 18ème dans le monde et 3ème en Afrique, Idrissa DIABIRA pense tout en confirmant que l’agence vise plus loin pour atteindre la croissance d’ici 2023. 16.000 et quelques PME ont été encadré et plus de 20 milliards mobilisés en terme de ressources auprès des partenaires financiers et parmi les chiffres plus de 200.000 entrepreneurs sensibilisés sur l’ensemble du pays, fait-il savoir à infosdujour.sn.
Dieynaba AGNE

Précédent SAMM SUNNU REEW contre-attaque l"opposition et riposte contre AAR LI NU BOKK
Suivant Célébration de la journée de lutte contre le travail des enfants