Les responsables de l’alliance pour la citoyenneté et le travail parle enfin du contentieux CBEAO /Bocar Samba DIEYE et lave à grande eau leur leader Abdoul Mbaye


 

Une rencontre de confrontation et d’échanges a été organisée ce matin  par l’alliance pour la citoyenneté et le travail portant sur le dossier Bocar Samba DIEYE.

C’est ce samedi 4 juillet 2020 que les responsables de l’alliance pour la citoyenneté et le travail ont décidé d’apporter quelques éclaircissements sur l’affaire Abdoul Mbaye contre Bocar Samba Dieye.En effet les partisans du leader de l’ACT ont tenu tout d’un coup à enlever l’incompréhension de ce que les gens l’attribuent en affirmant qu’il s’agissait d’un dossier qui oppose la banque CBEAO et Bocar Samba DIEYE même si à l’époque le DG était M. Abdoul Mbaye. Absent de cette conférence de presse, les collaborateurs de leader de l’ACT témoigne d’un homme qui ne veut pas assister à un débat public pour tirer l’affaire au clair et pense que le principal concerné Bocar Samba DIEYE reflète l’attitude d’une personne influencée par des tiers personnes pour sa vulnérabilité. « Nous déplorons l’absence de Bocar  Samba DIEYE et de ses avocats, nous regrettons même celles de ses autres soit disant souteneurs qui le manipulent. » dit Abdoulaye KANTE membre du cercle des cadres de l’ACT. En terme plus clair cela peut être une ou des personnes appartenant au pouvoir ou du camp de l’opposition à des fins politiques

Pour rappel il s’agit d’un contentieux qui oppose la CBEAO qui lui réclamait le remboursement d’un compte débiteur et Bocar Samba DIEYE comme l’estime le responsable des cellules de cadres qui dit : «Bocar Samba DIEYE n’a jamais attaqué Abdoul Mbaye devant les tribunaux : «   puisqu’il évoque une somme qui a été prélevé sur son compte et qu’il ne devait pas, il aurait pu attaquer Abdoul Mbaye pour faux et usage de faux car les montants ont été débité dans son compte en 2005 à la BST(Banque Sénégalo-Tunisienne. » Abdoulaye KANTE renchérit en appelant Bocar Samba DIEYE à ne pas se laisser distraire par un régime qui, aujourd’hui ont l’obligation de fournir des explications à ses multiples scandales qui ont secoué des années  des personnages de buzz fils de publications et de mensonges.  Le chargé de la cellule de communication de M. Abdoul Mbaye avertit à ceux qui tenteront encore de salir la peau de leur leader et qu’ils ne vont pas hésiter en une seconde de porter plainte devant les cours et tribunaux en déclarant qu’Abdoul MBAYE n’en est rien.

Previous Impact de la COVID 19 : Au centre de santé de Galoya après une période de répit les consultations pré et post natales reprennent
Next Covid19,  briser la rampe mortelle