Lettre Ouverte à Monsieur le Président de la République, Macky SALL: N’ayez pas peur des réseaux sociaux, de l’internet.


Lettre Ouverte à Monsieur le Président de la République, Macky SALL: N’ayez pas peur des réseaux sociaux, de l’internet
Lettre Ouverte à Monsieur le Président de la République, Macky SALL: N’ayez pas peur des réseaux sociaux, de l’internet

Excellence, vous semblez montrer une peur bleue face à ce que vous appelez les « dangers » de (l’utilisation) l’internet dans notre pays : les insultes, les violations de la vie privée… Et vous ne cessez d’exprimer votre colère face a ce que vous considérez comme des dérives ; même si – au fond – nous savons tous que ce qui vous dérange le plus sur internet ce sont les critiques a vos actions et celles de votre gouvernement.

Votre dernière sortie (réception des lauréats Young Leaders), reprochant aux internautes d’être trop exigeants vis a vis de l’Etat sur les réponses qu’il doit apporter aux attentes des populations, a plus ou moins trahi le fond de votre pensée.

Mais on vous le concède Excellence, vous êtes un homme politique.

Comprenons nous bien, je ne suis pas en train de dire que – dans le fond – ce ne sont pas les insultes sur internet qui vous dérangent, même si vous avez eu à recevoir publiquement des insulteurs sur internet. Mais connaissant vos grilles de lecture et votre pragmatisme, je n’ai jamais douté que la convocation des insultes n’était juste qu’un écran de fumée qui – très certainement – empêcherait à certains esprits de voir le fond de votre pensée. Voulez-vous (vous et votre regime) vous protéger de l’internet ou voulez vous protéger la jeunesse, les sénégalais des abus de l’internet ? Un esprit bienveillant me dira les deux. Mais nous savons !

Cependant, Excellence vous aurez tort d’engager ce combat, d’y perdre du temps et de l’énergie.

Excellence l’internet n’est pas une menace pour la jeunesse encore moins pour vous et votre gouvernement.

L’internet est une opportunité pour la jeunesse, pour les sénégalais, pour vous et votre gouvernement.

Excellence, l’intolérance des internautes n’est pas une menace pour votre gouvernement mais une opportunité, une belle opportunité.

Excellence, les senegalais n’ont pas la naïveté de croire qu’ils ont élu un Messie. Ils n’attendent pas de vous les solutions à tous leurs problèmes mais un comportement digne de votre rang.

Pour preuve Excellence, vous avez récemment vu les populations s’en prendre aux sages femmes d’Etat qui avaient déclaré «une journée sans accouchement».

En effet, juste après la mort dans des conditions assez malheureuses à l’hôpital de Louga de notre compatriote Astou Sokhna (paix a son âme) votre gouvernement s’était montré assez digne et responsable en prenant l’affaire totalement en charge.

Les populations ne demandent pas plus : le courage de prendre en charge les problèmes et non les tentatives de « faire taire ceux qui les soulèvent » pour les étouffer au lieu de les résoudre et résoudre ne signifie pas forcément sanctionner mais prendre toutes les dispositions pour dire plus jamais ça.

Excellence, cette lettre ouvete n’aurait aucun sens si elle n’est pas accompagnée de propositions concrètes.

Excellence, vous pouvez bâtir un Sénégal nouveau grâce à l’internet.

Encore une fois l’internet n’est pas une menace mais une opportunité pour vous et vos populations.

Toutefois, il faut avouer, Monsieur le président de la République, que nous n’avons pas encore de véritables politiques publiques pour faire de l’internet le moteur de notre développement.

Excellence, avec l’internet il faut être pragmatique et rapide parce que simplement tout change et très vite et les réalités sont très complexes et depassent beaucoup d’Etats qui restent dans des theories classiques totalement dépassées.

De nombreuses études ne cessent de montrer que plus de 80% des métiers de 2035 n’existent pas encore. Comme il existe aujourd’hui de nombreux métiers trop bien payés qui n’existaient pas quand vous arriviez au pouvoir, il y a des 10 ans.

Donnons juste un petit exemple, pour illustrer la complexité de ce monde qu’est l’internet et les difficultés des Etats à élaborer des stratégies de positionnement en restant dans des schémas classics : avec l’internet vous êtes italiens mais vous pouvez créer votre société à Bruxelles pour servir le marché ouest africain en utilisant des serveurs et autres installations techniques basés aux USA. L’exemple que l’on donne souvent c’est la société Jumia, créée par des français en Angleterre, pour servir le marché africain avec des installations techniques au Portugal.

Alors Excellence, faite de sorte que le Senegal soit au moins assez attractif pour la domiciliation des sociétés. Il s’agit là d’être pragmatique et pratique pour attirer les créateurs de société au niveau mondial vers le Sénégal. Une société sur internet doit pouvoir etre créée sur internet. Excellence, Reformez. Ayez l’audace d’agir.

Que le Sénégal se donne l’objectif de domiciliation de 100 000 sociétés sur internet par ans ; avec des frais de création de 100 euros par société, vous aurez 10 millions d’euros par an sans tenir compte des taxes et du développement des autres services (ces sociétés auront besoin de notaires, de comptables… dans leur développement) et qui sait certaines d’entre elles pourraient devenir de très grandes entreprises à l’image de twitter, google, amazone, Facebook… imaginez alors les impôts.. Et l’Ohada n’est pas une contrainte.

Excellence, le Sénégal est un pays sûr, alors positionnons nous d’abord sur la domiciliation des sociétés. On peut le faire sans être forcément un paradis fiscal. Dans le domaine technique et compte tenu des risques en matière de sécurité informatique, il ne sera pas facile de capter le marché des installations techniques, des serveurs.

Ensuite, Excellence développez une véritable politique d’accompagnement des sénégalais dans la création de société sur internet, la création de contenus pour ces sociétés et leurs promotions. Excellence, aidez les créateurs sénégalais à se faire connaître.

Excellence, le jeune Stromae s’est fait connaître grâce à l’internet et est devenu une star planétaire.

Excellence, fixez au moins à votre gouvernement l’objectif de faire promouvoir :
– 1000 artistes par an (formation en création de contenu sur internet et en marketing digital, petite subvention pour le sponsoring, reseautage, voyage avec le président, participations rencontres internationale … )

  • 1000 développeurs d’applications, de solutions informatiques, de sites internet…. (faire connaître leur produits, participations rencontres internationales, réseautage, recherches de partenaire… )
  • 10000 vendeurs en ligne, surtout les ventes destinées a la clientèle internationale
  • etc…

Soyez pragmatique Excellence, fixez des objectifs réalistes à votre gouvernement et accompagnez votre jeunesse sur internet pour la conquête du monde. Le sénégalais, n’ est pas votre ennemi, il est votre partenaire, votre force.

Excellence, à très bientôt pour faire le bilan de ces propositions.

Sayyidina Abu Bakr As-Siddiq

Previous Gestion des ordures : UCG fait place à Sonaged
Next Abdou Guité Seck signe son retour sur la scène parisienne