L’inclusion financière sous l’l’ère numérique


Le sommet Africain de la Fin Tech islamique organisé par l’IIFTI a lancé sa cérémonie officielle ce vendredi 29 novembre 2019.Cet évènement qui se tient en deux jours (29 et 30 novembre) a comme thème de l’année l’inclusion financière en Afrique à l’ère numérique.
Le 2ème Sommet Africain de la Fin Tech islamique s’est ouvert ce matin sous forme de panel. L’évènement parrainé par le ministère des finances et du budget et le ministère de l’Economie numérique du Sénégal organisé par l’IIFTI (International Islamique Finance Training Institute) a pour thème « l’inclusion financière en Afrique à l’ère numérique. » Cette édition organisée est en partenariat avec la société islamique pour le développement du secteur privé ICD et Tamweel Africa Holding. Ce sommet (SAIF) est la première plateforme Africaine de Fin Tech islamique dont le but est de participer au renforcement de l’écosystème entrepreneurial et soutenir la transformation digitale du système financier islamique en Afrique de l’Ouest.


le fondateur de IIFTI Dr Mohamed Anouar Gadhoum affirme que le choix du Sénégal est d’une importance stratégique compte tenu du fait que ce pays montre un grand intérêt pour devenir le centre de l’économie islamique en Afrique de l’Ouest en donnant la priorité à l’adoption d’une économie numérique inclusive via les nouvelles technologies.
Dr M.A GADHOUM ajoute que la finance islamique est un instrument vital pour l’inclusion financière en plus de sa capacité à dégager des liquidités dans la région et d’attirer des richesses depuis les autres régions du monde.
Le fondateur en accélérateur hub Gazzi KALEL dans son interview se dit très heureux de sa présence au Sénégal de cette cérémonie de FINTECH spécialisé dans la finance islamique. Il affirme « là on est en train de suivre une Start up qui s’appelle smart dound innovatrice qui va aider les banques islamiques à résoudre le problème de liquidité que malheureusement ils n’ont pas pu résoudre à temps parce que c’était pas possible de donner de l’espèce, de liquidité pour un fond de roulement. »C’est ainsi selon lui l’instauration de cette solution innovatrice qui constitue la solution principale afin de ramener des clients et de nouveaux clients de système financier et de garder les clients possibles pour agrandir leur business ou accroitre leur évolution économique.
Sur le plan des stratégies mise en place pour contourner les cybercriminalités, il renseigne que c’est une solution rangée sur la sécurité des blogs chine et smart. Autrement dit une transparence dans toutes les étapes et processus de A à z et surtout de sécurité dans n’importe quel étape d’une transaction (fraude, condition non appliquée) au niveau financier par rapport à la règle de la banque.