*Litige foncier à Thiès : la population de Médina Fall réclame un espace de 3 hectares.*


Les jeunes de Médina Fall, un quartier situé dans la commune de thiès Nord, se sont mobilisés hier, pour demander l’octroiement du seul espace public dont -ils disposent. Ces jeunes toutes obédiences confondues se sont regroupés autour d’une entité appelée «And Taxawu Médina Fall », pour « sauver » leur patrimoine de 3 hectares situé au cœur de leur quartier.

 

Less habitants du quartier Médina Fall ont répondu massivement à l’appel du mouvement « and Taxawu Médina Fall. Ces populations sont venues soutenir leurs fils qui sont en train de se battre pour la bonne cause.

En effet, cet espace dit jardin Youssou Bèye était d’après Birane Guèye le coordonateur du mouvement « And Taxawu Médina Fall » , un titre foncier appartenant à la régie des chemins de fer, qui leur servait de dépotoir. Aujourd’hui avec la privatisation de ladite société, cet espace qui devrait servir à la construction d’une nouvelle école pour désengorger le lycée est pris d’assaut. D’après Birane Gueye, le coordonnateur du mouvement, des prestataires ont participé aux morcellements de ce jardin le divisant en 33 parcelles et leur céder juste 4200 mètres carré.

Ainsi Face à cette situation, les jeunes plus que déterminés demandent aux autorités locales de leur céder leur seul et unique espace pour le rénover. « Nous allons y construire un CEM, un espace de jeu et d’autres infrastructures. Nous n’avons que cet espace et nous n’accepterons pas qu’on nous l’a prenne.» précise le coordonnateur

 

Les leaders politiques de la localité comme Bassirou Seye et Ousmane Bane ont regroupé leur force pour accompagner la population dans cette quête d’espace devant être utilisé exclusivement pour le bien de leur terroir.

Pour parvenir à leurs fins les habitants de Médina Fall ont lancé une pétition en attendant la réponse des autorités sur ce litige foncier.

Previous PLAINTE DU FRAPP CONTRE LE DÉPUTÉ ALIOU DEMBOUROU SOW DÉPOSÉE DEMAIN
Next Famara Ibrahima CISSE, président de l’ACSIF dénonce les pratiques abusives des banques