L’opposition appelle à la résistance de la forfaiture de Macky Sall.


L’opposition a tenu une conférence de presse cet après-midi au siège de Bok GIS GIS. Cette rencontre avec la presse fait l’objet d’un plan qu’ils comptent établir suite à la publication des cinq candidats retenus par le conseil constitutionnel pour les élections présidentielles du 24 février 2019 prévus au Sénégal.
Suite à la publication de la liste définitive de la présidentielle sans Khalifa SALL et Karim WADE, le collectif qui regroupe les 25 candidats a tenu un point de presse pour l’annonce d’un plan de riposte contre le pouvoir. Face à cette situation Malick GACKOU a apporté une réponse à cela en ses propos « aujourd’hui plus que jamais il reste manifeste que le président de la république, le président Macky SALL dans sa volonté fortement exprimé d’avoir un deuxième mandat ne laisse aucun choix au collectif des 25 candidats, aux forces vives de la nation et au peuple sénégalais, le président Macky SALL ne nous laisse aucun choix que le choix de la confrontation. » Pour ce candidat non retenu, ceci est l’unique solution pour faire face à ce pouvoir afin de libérer le peuple sénégalais et redresser la vie de cette nation « nous allons lui dire non et ensemble avec le peuple sénégalais, nous allons libérer la démocratie et les libertés dans notre pays. »
C’est au candidat Boubacar CAMARA de la coalition FIPPU, lui aussi hors de la présidentielle de revenir sur le communiqué de presse. Dans sa lecture il renseigne que cela en est pour mener leur combat contre ce qu’il qualifie comme « un coup d’état de Macky SALL ».Il poursuit sur ce même communiqué qui déclare « il est maintenant clair pour l’opinion national et international que Macky SALL s’entête à mettre en route son plan de réélection au premier tour au lieu d’organiser une élection libre et transparente. »Il est établi dans ce communiqué dont lis Boubacar CAMARA que le C25 rejette sans appel les résultats du contrôle des parrainages et des décisions du conseil constitutionnel « le C25 pour répondre à la provocation de Macky SALL est déterminée à engager une lutte sans concession pour défendre les acquis démocratiques de notre pays et faire face par tous les moyens à sa disposition, à l’arbitraire imposé par un président sortant qui redoute d’affronter le suffrage des citoyens de façon honnête et sincère. »
Ainsi dans ce contenu, il renseigne qu’ils comptent s’y mener grâce d’abord à un appel qu’il lance à travers une forte mobilisation de tous les segment de la population, de tous les électeurs civiles,militaires,paramilitaires,des élèves et des étudiants, des syndicats de travailleurs afin selon eux d’empêcher le plan du chef de l’état. Dans cette même lancée le collectif des 25 candidats a beaucoup mis l’accent dans ce communiqué sur les unités de coordination de commune et de quartier tels que la jeunesse et les femmes pour la mise en œuvre des mots d’ordre, le sillonnement des missions d’instruction dans la semaine en cour les 14 régions dans ce pays pour informer de manière exhaustive les militants et les populations pour les instruire sur les mesures d’attente de résistance.

Précédent Le grand cadre se rebelle sur le non-respect des accords de l'Etat.
Suivant L'enlèvement des enfants ,une nouvelle tendance à plusieurs équations