L’UE et l’OIM en appui pour la réintégration des migrants de retour au bercail


Le bureau pays de l’OIM (Organisation Internationale pour les migrations) en partenariat avec l’UE (l’Union Européenne) a organisé une cérémonie de distribution de Kits d’hygiène aux migrants de retour dans le cadre du projet Initiative conjointe UE-OIM.

C’est dans le cadre de la riposte contre la Covid 19 que l’UE et l’OIM ont apporté leur contribution en assistant les migrants de retour. Cette cérémonie qui a eu lieu dans la commune de Dalifort a vu la présence de M. Amadou François GAYE, directeur général de la direction générale d’appui aux sénégalais de l’extérieur(DGASE), de Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’Union européenne au Sénégal, de M. Bakary DOUMBIA, chef de mission OIM DAKAR et notamment de M. Idrissa Diallo, maire de la commune de Dalifort. En effet, les premières mesures prises par le gouvernement du Sénégal en riposte à la Covid 19 ont poussé l’UE à contribuer au fonds force Covid 19 avec 130 millions d’euros à travers un appui budgétaire et 20 millions d’euros par réorientation des projets en cours, le tout sous la forme de dons. Ainsi cet élan a permis à l’UE-OIM de prendre comme initiative d’accompagner les communes du Sénégal dans la mise à disposition de Kit d’hygiène. L’ambassadrice de l’Union Européenne au Sénégal, Mme Irène Mingasson a d’abord remercie les autorités avant d’en rajouter l’importance de cette activité très représentative en phase Covid mais aussi post covid.Sur ce, cette dernière en est revenue sur quelques lignes : « dans le cadre de cette coopération qui de manière spécifique concerne le retour et la réintégration des migrants, nous voulons souligner un certain nombre de chose. »Dans cette lancée, elle parle de réussite de ce projet de réintégration comme force majeur de toutes forces de l’énergie et du travail et de l’envie de réussir surtout en cette période de pandémie. Même si cette crise est mondiale, celle-ci a souligné la positivité de ce projet en
ayant la confiance aux jeunes hommes et femmes du Sénégal. Plus de 5000 personnes ont été réintégré selon l’ambassadrice en évoquant de la présence de quelques dizaines de
migrants par le fait qu’il n’y est pas de rassemblement. Par rapport à la contribution de l’UE, Mme Irène Mingasson renseigne de l’ordre de 100 milliards de FCFA sur les 1000 milliards
qui constitue le fonds force de ce Covid19. Pour M. Amadou François GAYE, directeur général de la direction générale d’appui aux sénégalais de l’extérieur, cela signifie la pose d’actes concrets afin d’aider les migrants de retour à travers ses kits pour combattre la pandémie mais aussi de bénéficier de l’aide financière pour subvenir à leur besoins. Il dit : « nous apprécions la collaboration avec OIM et UE qui existe depuis toujours et qui sont des partenaires stratégiques avec qui nous avons de très bon rapports. »En ce qui concerne les chiffres, ce dernier estime de ne pas détenir
des chiffres exacts en faisant allusion aux sujets qui se cachent ou plutôt un nombre précis de décès enregistrés à l’extérieur car estimant qu’ils reçoivent souvent de la demande de
rapatriement de corps de décès.

Previous Reprise des cours du 25 Juin : les collectivités locales de Podor  dotent suffisamment de matériel aux écoles
Next le Sénégal en deuil: El Haj Pape Malick Porte Parole du khalif general des tidiane n'est plus