MAC DE GOSSAS L’Onlpl déplore les conditions de travail des agents L’Observatoire national des lieux de privation de liberté


MAC DE GOSSAS

L’ Onlpl, par la voix de sa première
responsable, Josette Marceline Lopez, a déploré ce
jeudi les conditions difficiles de travail des agents
pénitentiaires de la Maison d’arrêt et de correction
de Gossas, dans le centre du pays.
Dans le cadre des visites qui sont effectuées dans des
lieux de privation de liberté de la région de Fatick, la
présidente de l’Observatoire national des lieux de
privation de liberté (Onlpl) a déploré certaines conditions
de travail de l’administration pénitentiaire de la Mac de
Gossas. Josette Marceline Lopez s’entretenaient avec
des journalistes en marge des travaux d’un atelier de
renforcement des capacités des agents d’exécution des
lois sur les conséquences de la torture et des mauvais
traitements sur les détenus organisé à Fatick. Elle
renseigne qu’elle a trouvé à l’issue de la visite à la Mac
de Gossas que le personnel pénitentiaire était dans un
état de total dénuement, en pointant du doigt au
passage le manque d’éclairage aux alentours de cette
prison, pouvant favoriser des tentatives d’évasion.
Josette Marceline Lopez a fait savoir que ce centre
pénitentiaire est également confronté à un problème
d’évacuation des eaux usées et les cellules ne disposent
pas de branchement d’eau courante pour les besoins
des détenus. «Ils y vont avec les moyens dont ils
disposent. Il faudrait que des efforts soient faits. Il va
falloir se rapprocher de ces agents pour améliorer leurs
conditions de travail», a-t-elle plaidé.

Venu présider la cérémonie officielle d’ouverture de cet
atelier, le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou
Guéye, a admis que le tableau dressé de la Mac de
Gossas par (Onlpl), est tout à fait le même que celui fait
par la commission régionale de surveillance des prisons.
«Les agents pénitentiaires méritent des encouragements
et une attention particulière pour améliorer leurs
conditions de travail», a fait valoir le gouverneur de
Fatick.

M.T.N.

Previous Université de Thiés : un projet ambitieux pour lutter contre le paludisme saisonnier
Next Grève des enseignants à l'Université de Thiès : le recteur répond aux enseignants.