Marche des enseignants : Le G7 exige le respect des accords en 2014 et en 2018


Marche des enseigants du G7.
Les enseignants réunis autour du G7(UDEN,SAEMSS, CUSEMS,SELS,SELS/A,SIENS,SNELAS)

Ont battu le macadam pour exiger du gouvernement le respect des accords signés en 2014 et en 2018 portant sur les lenteurs administratives, le système de renumération des agents de l’état , le crédit DMC , le reversement des MEPS dans le corps des PCEMG,.
Dés les premières heures de la soirée, une foule immense a pris possession de la place de la nation pour montrer leur détermination à en découdre au gouvernement.
Interrogé le secrétaire général adjoint de l’uden chargé des jeunes et des corps émergents Papa Abdoulaye Diallo dénonce la mauvaise volonté du gouvernement de prendre en charge les revendications des enseignants, et lance une invite aux parents d’élèves et aux acteurs du dialogue social garants des accords de sommer l’état à régler la situation avant que la situation n’atteint un point de retour Les enseignants boudent les classes

Précédent Atelier sur les défis de l'accès à l'eau et l'assainissement en Afrique Horizon 2030
Suivant Don de bourses du centre Africain de complémentarité scolaire