MARCHE INTERDITE A LA PLACE WASHINGTON : Dog Bumi Gacce compte braver l’autorité


Le préfet de Dakar vient de nous notifier par arrêté la mesure d’interdiction du rassemblement prévu par le Front Dog Bumi Gacce ce vendredi 12 octobre 2018 à partir de 15 h à la place Washington, en face du Ministère de l’Intérieur. Les motifs avancés par l’autorité préfectorale pour justifier une telle mesure sont: violation de l’arrêté Maitre Ousmane Ngom, menaces de troubles à l’ordre public, tentative de discrédit d’une institution publique et entrave à la libre circulation des personnes et des biens. Le Front Dog Bumi Gacce considère que cette mesure d’interdiction n’a aucun fondement légal, car attentatoire à la liberté de manifestation, un droit consacré par la Constitution de notre pays. En conséquence, nous n’entendons aucunement nous conformer à un arrêté qui bafoue nos droits constitutionnels. Pour cette raison, le Front Dog Bumi Gacce maintient son rassemblement prévu ce vendredi à la Place Washington. Il appelle toutes les forces vives de la Nation à y prendre part massivement pour célébrer la DIGNITE et la DEMOCRATIE, et en même temps freiner les dérives dictatoriales du régime de Macky Sall. En définitive, le Front Dog Bumi Gacce tient le président Macky Sall pour responsable de tout débordement qui surviendrait à l’occasion de cette manifestation pacifique. Aucune liberté n’est gratuite ! Fait à Dakar, le 11 octobre 2018

Précédent PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES: La CDP prône une « prise de conscience » des usagers d’internet
Suivant GROUPE LIBERTÉ ET DÉMOCRATIE: Cheikh Bara Dolly Mbacké, le nouveau bras armé de Wade à l'Assemblée