MEDIATION NET TELECOMS


Un nouveau cadre de concertation entre
consommateurs et professionnels des tic
Un nouveau cadre de concertation et d’entente entre
les consommateurs et les professionnels du secteur
des télécommunications et des postes, a été mis en
place, à l’initiative de l’Association des victimes du
Net, des réseaux sociaux et des télécoms, a appris
l’Aps.
«Nous venons par cette présente vous informer de la
mise sur pied de Médiation Net Télécoms qui est un
organe de médiation, d’assistance, de concertation, de
facilitation et d’entente entre les consommateurs et les
professionnels du secteur des télécommunications et
des postes», lit-on dans un communiqué.
L’objectif principal de cette association est de réunir
dans un cadre consultatif, les consommateurs, les
opérateurs téléphoniques, le Service universel, les
Fournisseurs d’accès Internet (Fai) et de Services, le
Réseau mobile virtuel (Mvno), les abonnés, utilisateurs
et usagers d’Internet, la Société civile, et toutes les
autres organisations impliquées dans le secteur des
Tic», indique la même source. Elle précise que
Médiation Net Télécoms agira dans le sens
d’accompagner l’Autorité de régulation des
télécommunications et des postes (Artp), chargée de
réguler le secteur des Télécoms, et dans les limites des
attributions définies aux institutions et organismes qui
agissent pour le compte et au nom de l’Etat, dans le

strict respect des dispositions de la loi et des Code des
Télécommunications et des Postes du Sénégal.
Selon le texte, «l’ambition de Médiation Net Télécoms
est de trouver pour les différentes parties prenantes un
cadre qui facilite les échanges et qui privilégie les voies
de la médiation, du dialogue et de la concertation dans
toutes divergences, contradictions ou malentendus qui
pourraient survenir entre les partenaires».
Aussi, toutes les associations de consommateurs du
Sénégal sont-elles invitées à se joindre à ce cadre qui
va dans le sens de disposer d’une instance qui permette
à tous les consommateurs d’échanger, de dialoguer, de
se rapprocher et d’harmoniser leurs positions sur les
questions liées exclusivement à la protection et aux
intérêts des consommateurs.

Momar Talla NDIAYE

Previous PROMOTION DES JEUNES Un accord signé entre l’Ue et Cjs pour sa concrétisation
Next INNOVATION NUMÉRIQUE