Ministère des Finances et du Budget ADD passe le témoin à un grand Monsieur Mamadou Moustapha Bâ


De toutes les nominations, celle concernant le ministère des Finances et du Budget reste la plus inédite, car l’entrant n’est personne d’autre que celui qui était jusque là Directeur du Budget et qui capitalise 30 de service au sein de ce département. Le. Niveau ministre, Mamadou Moustapha Bâ succède ainsi à son ancien patron, a qui il a promis de suivre humblement le sillon qu’il a tracé.
La série de passation de service se poursuit. Hier, c’est le ministre Abdoulaye Daouda Diallo qui a passe le témoin à son ex Directeur du Budget, Mamadou Moustapha Bâ qui le remplace a ce poste. Le nouveau argentier du pays a dit lors de cette cérémonie riche en émotions qu’il connait bien l’action qu’il a faite à savoir tenir un discours au nom du ministre des Finances. Car, il a passé aux côtés de son prédécesseur trois ans et six mois, soir 42 mois. « C’est une occasion solennelle de vous remercier pour la confiance dont vous avez fait montre en mon égard, ce qui est connu de tous. L’action emblématique qui restera à jamais gravée dans ma mémoire est votre leadership durant l’une des crises les plus graves que le Sénégal n’ait jamais affronté, à savoir la Covid-19. Vous avez managé avec brio el Programme de résilience économique et sociale qui nous a permis de figurer parmi les pays, qui dans le monde ont mieux résister aux conséquences économiques et sociales de la pandémie », a déclaré le nouveau ministre des Finances et du Budget à l’endroit de son ancien patron. Pour celui qui est entré au sein de ce ministère en ami 1992, au moment où beaucoup de pays ont connu une récession en 2020, le Sénégal s’en est sorti avec un taux de croissance de 1,3%. Selon lui, l’année qui a suivi, en 2021 le taux de croissance a été de 6,1%. « C’est pourquoi j’ai tenu à magnifier cette action emblématique. C’est important. Pour ma part, j’essaierai humblement de m’inscrire dans le sillon que vous avez tracé avec ‘e soutien de toute l’administration des finances et du budget. Il s’agit de l’Inspection générale des finances, la Direction générale des Douanes, la Direction générale des Impôts et des Domaines, la Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor », a promis Bâ. De son côté, le ministre des Finances et du budget sortent, Abdoulaye Daouda Diallo Il a salué le choix du Chef de l’Etat porté sur son successeur qui connaît bien la « grande maison des finances » pour y avoir déjà effectué trente années de services. « Il jouait quasiment le rôle de doublon en l’assistant avec professionnalisme, sérieux et dévouement dans ses tâches. Il ne se fait pas de doute que son successeur pourra réussir sa mission et continuer à tenir haut le flambeau de ce département stratégique pour le pays », a reconnu le nouveau ministre d’Etat et Directeur de Cabinet du président de la République.

 

Précédent Régularité de la croissance économique : Le Sénégal numéro 1 mondial
Suivant Baisse du prix du loyer: vers une restructuration du secteur