Minusma : 170 gendarmes vont être déployés au Mali


Le commandant de la gendarmerie mobile, le général de brigade Thiaka Thiaw, invite les troupes sénégalaises en partance pour le Mali, à « continuer à mériter la confiance de la communauté internationale et le respect des populations et autorités locales », dans le cadre de la MINUSMA, la Mission des Nations unies pour la stabilisation de ce pays frontalier du Sénégal.

Cent soixante dix (170) officiers et sous-officiers de la gendarmerie dont 18 femmes ont reçu mercredi au Caserne Samba Diery Diallo, le drapeau national qui symbolise l’engagement moral de notre pays à accompagner la recherche de la paix au Mali. Se réjouissant d’avoir présidé cette cérémonie de remise du drapeau national qui traduit de manière éloquente l’engagement constant de notre pays à accompagner le processus de paix au Mali. 

« Il faudra donc continuer à mériter la confiance de la communauté internationale, mais aussi le respect des populations et des autorités du pays d’accueil par votre professionnalisme et votre comportement. Le haut Commandement de la Gendarmerie attend de vous l’exemplarité », a-t-il dit.

Le général de brigade Thiaw s’exprimait lors de la cérémonie de remise du drapeau au contingent SENFPU 8 MINUSMA en partance pour la République du Mali.

Cette unité est composée de 170 officiers et sous-officiers de la gendarmerie dont 18 femmes. Elle est répartie entre trois pelotons, dont un peloton spécial d’intervention (SIT) de trente éléments. Le contingent sera dirigé par le chef d’escadron Ousmane Diop.

Le commandant de la gendarmerie mobile a aussi conseillé aux troupes de « garder en permanence à l’esprit le sens de l’honneur et de l’engagement », leur rappelant qu’elles auront à « relever le défi de confirmer la réputation des troupes qui les ont précédées ».

« Il faudra en toutes circonstances, dans l’exécution de toutes ces missions, se conformer aux différents textes onusiens qui régissent votre engagement dans ce théâtre extérieur », leur a-t-il martelé.

« Que vos actions soient toujours respectueuses des droits de l’homme et du mandat de la mission », a lancé le général Thiaw.

D’après lui, les troupes sénégalaises pourront être appelées à participer à la formation des forces de sécurité au maintien de l’ordre, à la sécurisation des camps de déplacés, à l’escorte des convois humanitaires.

Elles peuvent également être mises à contribution pour assurer la défense de points sensibles et la protection des personnels de la mission, a conclu le commandant Thiaka Thiaw

Previous suppression des villes, présentation de Macky Sall pour un troisième mandat, Me El Haj Diouf s'oppose catégoriquement
Next Société :MOI, SIMPLE CITOYEN LAMBDA N°4 : MOUSTAPHA WILANE, AGRICULTEUR A NGET PEUL (DEPARTEMENT DE KAFFRINE