Mise en œuvre du projet BRT


L’État du Sénégal en partenariat avec la banque mondiale et la banque européenne à travers la CETUD vient de lancer son projet structurant du plan SénégaL émergent nommé le BRT (Bus Rapid Transit).La CETUD en accord avec la banque mondiale a jugé utile d’organiser une rencontre pour marquer le démarrage effectif du projet.

Le projet du BRT (Bus Rapid Transit) appelé encore (Bus rapides sur voies réservées) vient d’être mise en place par l’état du Sénégal sous l’aide d’un financement obtenu auprès de la banque mondiale et de la Banque Européenne d’investissement. Thierno Birahim AW, directeur du CETUD a tenu à rappeler l’importance de ce projet structurant du plan Sénégal émergent qui va changer complétement le visage des transports à Dakar. Selon le DG de la CETUD, c’est un financement des bailleurs à hauteur de 296milliard qui vient d’être bouclé. Sur le plan de la tarification, le dg de la CETUD confirme qu’aucun changement ne sera noté et  à cela il ajoute que c’est un bénéfice social économique. En plus d’être un projet écologique que le Sénégal s’est engagé depuis la cop21, avec comme objectif d’amélioration de la performance environnementale des transports, les 2 marchés de travaux sont lancés et confiés à AGEROUTE et son démarrage effectif est prévue dès le début de l’année de 2019.dit le dg de la  CETUD qui rajoute que c’est un projet qui va prendre 30 mois de travaux. Concernant la rentabilité, il précise que cela ne laisse pas en doute car ils ont un taux de rentabilité intéressant pour un opérateur économique.

Pour le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement Abdoulaye Daouda DIALLO, ce projet de BRT participera sur le déplacement difficile des populations et le contexte des embouteillages qui font constat dans la capitale. Pour le ministre des infrastructures, c’est un projet que le chef de l’état a mis en place un système ou seul les bus auront accès. En même temps il renseigne que ce projet de BRT facilitera une liaison avec la TER (Train Express Régional) qui est le projet du chef de l’état qui transporte aussi 115000 voyageurs tandis que le BRT transportera 300000 voyageurs ou les citoyens pourront bénéficier de leur ticket pour rentrer dans le TER.

Previous APS: Le syndicat renouvelle son mot d'ordre, le Sympics se solidarise
Next PARRAINAGE: Le Pds impose ses couleurs