Moussa Balade, ministre de l’agriculture et de l’équipement rural « Je n’ai jamais assisté à une réunion du Conseil des ministres où le Président et ses ministres se sont dits au revoir »


Le ministre Moussa Baldé a apporté un démenti à ceux qui avancent que le Chef de l’Etat et ses ministres se sont dits au revoir. Il a soutenu que tous les ministres déroulent leur feuille de route et qu’il ne y a aucune restriction dans le travail de chaque département ministériel.
Invité de l’émission Faram Faccé sur la Télévision Futur Media, le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Moussa Balade est revenu sur les rumeurs disant que le président de la République Macky Sall a dit au revoir à ses ministres et se prépare pour le remaniement ministériel. Pour le président du Conseil départemental de Kolda, il n’en est rien. « Le ministre de la République poursuit sa mission jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement. Le président nous a instruit à poursuivre notre mission et poursuivre le travail qui nous est confié. Tant qu’il n’y a pas de remaniement ministériel, nous continuons à assurer notre fonction. Il n’y a aucune restriction dans notre travail. La preuve, mercredi dernier j’ai présenté mon programme pour l’hivernage à venir pour le programme agricole 2022 – 2023 et on nous a fait une rallonge de 10 milliards. On est ainsi passé de 60 à 70 milliards. Il n’y a aucune restriction dans mon département et je n’ai entendu aucune restriction dans un autre département », a dit le ministre, par ailleurs coordonnateur du Rassemblement des Universitaires Républicains (RUR). Il ajouté que les différents ministres déroulent normalement et les réunions du Conseil des ministres se tiennent de manière régulière. Moussa Balade dit n’avoir jamais assisté à une réunion du Conseil des ministres où le président et les ministres se sont dits au revoir. Il n’a pas aussi entendu une annonce allant dans le sens de la dissolution du gouvernement. « Il ne nous a jamais instruit à préparer les passations de service. S’il tient à disloquer le gouvernement, il peut le faire parce qu’il dispose des prérogatives », a-t-il expliqué, hier lors de cette émission en langue wolof. Le professeur de mathématiques s’est aussi prononcé sur le retard dans la nomination d’un Premier ministre. Si Macky Sall n’a jusqu’à présent pas nommé un PM, c’est parce qu’il est légalement en phase avec la loi. D’après lui, le président Macky Sall est un républicain qui connaît et respecte la Loi. S’il n’a pas encore un PM, c’est parce qu’il se base sur la loi. Cette dernière est votée à l’Assemblée nationale mais ce poste sera effectif que si la personne devant conduire cette fonction est nommée, de son avis. Sur les locales à Kolda, Balade estimé que la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar y a remporté entre 7 et 8 communes sur un total de 15 communes. « Nous avons perdu la commune de Kolda remportée par Mame Boye Diao, un responsable de BBY. Les autres communes se sont des listes parallèles issues de nos rangs qui les ont gagnées. Les 15 maires que comptent Kolda sont tous de la majorité présidentielle. Dire que Macky Sall n’a pas gagné Kolda c’est être dans les nuages », expliqué le ministre.

Previous Papa Djibril Fall : « Au Sénégal on n'a pas un pouvoir judiciaire, mais une administration judiciaire »
Next Amadou Aly Mbaye, recteur de l’UCAD La crise est inévitable, mais il faudra anticiper, limiter les pertes d’emplois et recréer ceux perdus »