Mouvement d’humeur : Des prestataires de la Senelec entament une grève de la faim


Mouvement d'humeur : Des prestataires de la Senelec entament une grève de la faim
Mouvement d'humeur : Des prestataires de la Senelec entament une grève de la faim
Des membres de l’Amicale des travailleurs de l’électricité (ATE) ont entamé, ce lundi 11 octobre, une grève de la faim (sous l’autopont Saint-Lazare, sur la VDN).  Un acte qui entre dans leur combat pour leur régularisation au sein de la Senelec.
 
D’après une note parvenue à Seneweb, «ces travailleurs sont venus de toutes les régions du Sénégal. Ces hommes et femmes (499 personnes) qui travaillent depuis 2, 4, 7, 10 ans ou plus pour la Senelec, réclament des contrats de travail leur permettant de bénéficier des avantages sociaux et de mieux préparer leur retraite», informe le document.
Y en a marre, présent aux côtés de l’ATE depuis le début de la lutte, «exige que le ministère du Pétrole et des Énergies du Sénégal et la direction de la Senelec mettent fin à leur dilatoire et trouvent d’urgence des solutions concrètes avant que cette situation ne dégénère», fait savoir le mouvement social.
 
Pour rappel, «ces prestataires, depuis plusieurs mois, ont organisé des marches et conférences de presse pour dénoncer les conditions dans lesquelles ils se trouvent. Ils ont rencontré Papa Mademba Bitèye Directeur de la Senelec et Mme Sophie Gladima Siby, Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, adressé une correspondance à la Médiature de la République du Sénégal sans réel avancement», déplore la coordination de Y en a marre.
Previous Burkina Faso: le Procès de l'assassinat de Thomas Sankara s'est ouvert 34 ans après les faits
Next Clinique des Madeleines : Ce que révèle l'enquête sur le bébé calciné, la machine judiciaire en branle...