MUSIQUE : HADJA KORA A FRANCHI UNE ETAPE SUPERIEURE AU SENEGAL


Dans la tradition afriaine,la kora est exclusivement transmise de père en fils en Afrique de l’Ouest. Notre redaction s’est interessée à la compositrice,arrangeuse,paroliere et danseuse Hadja Kora qui fait exception à la règle. Avec son talent extraordinaire,elle a choisi cet instrument mythique pour perpetuer la sagesse et l’enseignement héritée de la grande Kouyaté dont le pere M’bady un grand korfola de l’ensemble instrumental de Guinée, du ballet Dioliba et du ballet africain.
 » Le kora a toujours été une passion depuis mon enfance  » a déclaré Mme Hadja Kora ce jeudi 17 decembre 2020 à Dakar au Sénégal . Elle s’exprimait devant des journalistes aprés une répitition de son nouvel ensemble instrmental composé d’un second korafola,de percussionnists,d’un clavier et d’autres musiciens. Avec son groupe , elle cherche à donner une couleur vraiment sénégalaiseau répertoire de la musique mandingue ici au Sénégal ou elle est désormais implantée depuis 2020 toujours à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles.L’artiste Hadja Kora adore le Sénégal et compte s’investir pleinement dans sa mission de promouvoir les sonorités traditionnelles dans le contexte de la world music ou l’Afrique a sa place à occuper grandement.
Revenant sur la pandémie de la Covid-19 , elle constate que le monde des arts a été durement épouvré et prie aussi pour le retour de la stablité et la paix en guinée son pays d’origine.
Dans ces chansons, elle evoque la paix en Afrique, l’unité nationale, de la situation des femmes et d’autres problemes sociaux d’amour et de mariage.Elle chante en soussou, pulaar, malinké et en anglais, francais et commence à parler Woloff.Image en ligne

Image en ligne

Previous 49ème  session ordinaire du conseil d’administration de l’EISMV :
Next L’école des sables la célèbre danseuse germaine Acogny passe le temoin a la jeune génération