Musique :L’artiste Sarro Sarro frappe encore plus fort avec FEET.


 

Sorti le 1e juillet dernier, FEET est le premier pas mené dans le cadre du projet The Country project qui implique la participation d’artistes et scientifiques venus du Sénégal, du Cap Vert, de la Guinée Bissau, de l’Egypte, du Brésil, des Etats Unis et de la Jamaïque. FEET, est un featuring entre Sarro et Derajah, grand reggae man jamaïcain, très prolifique avec la participation exceptionnelle de Noumoucounda Cissokho, grand musicien sénégalais, joueur de Kora. Ce morceau explique une Afrique fière, debout et bien droit dans ses bottes.

Pour rappel Sarro Sarro, Ce natif de Pikine débute la musique très jeune. En amateur Sarro jouait au chef d’orchestre en récupérant divers objets (ferraille, des pots de tomate vides etc.) à même les poubelles pour en faire des instruments de musique. Cette passion n’a cessé de grandir jusqu’au jour où il achète sa première guitare en trouvant l’argent qu’il faut grâce à la revente de son téléphone portable et une de ses paires de chaussures.

En 2009, il s’inscrit dans une école de musique à Dakar, Voice Music où il apprend la guitare, le clavier, le solfège etc. En 2010, il termine sa formation et devient professeur dans la même école. Au cours de sa formation, il rencontre des instrumentalistes avec qui, il forme son groupe Sarro et Get Sa Feeling. C’est ainsi qu’il signe des contrats avec différents établissements à Dakar comme Le Must, Croix du sud, Just 4 U, Balajo, Face to Face, L’Institut français de Dakar etc. Et également à l’intérieur du pays notamment à Saly et à Mbour.

Sarro Sarro continue de marquer son empreinte dans le reste du monde avec des concerts et festivals à travers le monde.

Vous pouvez écouter l’album en intégralité en cliquant sur le lien ci-dessous.

Previous Relance du théâtre scolaire à l'alliance française de Kaolack
Next Travail et Sécurité Sociale: l’IRTSS de Dakar pour l’actualisation et l’efficience de ses services