ORBUS,la nouvelle version numérique pour substituer le support papier

Les avancées notoires de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur
ORBUS, la nouvelle version numérique pour substituer le support papier
L’atelier sur les avancées notoires de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur a eu lieu ce mercredi 2 octobre 2019.A l’initiative GAINDE 2000, une nouvelle version dénommée ORBUS s’impose dans un contexte de parachèvement du processus.
Les avancées notaires de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur ont été le point d’échange entre différents acteurs du commerce et des douaniers. C’est à travers beaucoup de discussion que les parties ont centré le débat sur l’électronique qui constitue un des leviers majeurs du développement. Pour féliciter l’informatique douanière, ORBUS initié par Assane SARR est un système de technologie électronique permettant d’émettre des acteurs des démonstrations collectant les documents en les transmettant de manière sécurisé au niveau de la douane. Les banques, les compagnies d’assurances, de la direction de la pharmacie et du médicament, de la division de la météorologie, de la division de la gendarmerie, du COSEC sont tous concernés par cet outil numérique.

A l’opposé en parlant de GAINDE 2000,des avantages à portée de la nouvelle version ont été cité tel que l’écran unique, la mise en cohérence GAINDE intégral et Orbus,la facilitation des procédures, le monitoring et tracking,l’amélioration du contrôle, convivialité (espace de dialogue),le renforcement de la sécurité, la dématérialisation intégrale, le meilleur suivi,reporting et l’authentification.
Le directeur général de la Douane sur la définition de la dématérialisation déclare que c’est l’aboutissement d’une information des procédures « on avait informatisé depuis des années, aujourd’hui on passe à une phase ou l’utilisation du papier en tant que support sera réduite à sa plus simple expression. » Trainer avec des papiers, quitter de bureaux en bureaux ou de l’administration pour faire une déclaration de marchandise pour payer les droits qui s’y réfèrent seront réduites selon ce dernier avec l’instauration de l’Orbus qui est une plateforme de gain de temps pour les utilisateurs, pour tout le monde. Selon le Dg de la douane, ceci est un moyen de sécurisation de procédure et de l’authentification. A ce propos, il confirme : « la transparence est importante et surtout la sécurité »A cela, il ajoute que c’est un service de qualité qui sera mis à la disposition des usagers bref de tous les opérateurs économiques qui participent aux échanges. Interpellé sur la cybercriminalité, le dg parle d’un système encouru par tout le monde même s’il renseigne que des mesures seront mise en place pour se mettre à l’abri des surprises.