OUSSEYNOU KASSE: «Nous avons un avis favorable de la Cour suprême sur la révision de la loi sur la biosécurité»


L’Autorité Nationale de Biosécurité du Sénégal en partenariat avec le Département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA-FAS), a organisé un atelier national de partage sur les cadres de réglementation de la biosécurité au Sénégal, au Brésil et aux Etats-Unis d’Amérique.  L’objectif général visé par la rencontre était de permettre aux participants, à travers un échange d’expériences, d’être suffisamment outillés pour contribuer à la mise en place d’un système adéquat de réglementation des biotechnologies modernes. 

Il est question  lors de cette rencontre de comparer les trois systèmes de réglementation de la biosécurité que sont le Sénégal, le  Brésil et les Etats-Unis d’AmériqueAu niveau du Sénégal, il y a un  travail assez avancé dans le cadre de la mise en place d’une loi sur  des modifications selon le directeur exécutif de l’Autorité Nationale de Biosécurité, Ousseynou Kassé. « Nous avons un fait une étape importante avant-hier avec l’avis favorable de la Cour Suprême sur la révision de la loi sur la biosécurité. Vous savez qu’une loi est toujours d’intérêt général»,  déclare-t-il.

  1. Kassé d’ajouter : «  il y a des textes d’applications qui nous permettront de mettre en œuvre cette loi ».

« Je pense que c’est  l’intérêt qu’il y a de partager avec les systèmes brésilien et américain qui travaillent dans la mise en œuvre et dans l’écriture des décrets ; nous pouvons intégrer les leçons  tirées de ces expériences », souligne-t-il.

Selon lui,  c’est extrêmement important parce que ce sera d’un point de vue opérationnel. « Donc sur l’opérationnalité nous allons mettre à profit  les apprentissages »,  conclut-il.

Previous Iba Der élevé au rang de Commandeur de l'Ordre national du Lion
Next GRÈVE DE LA FAIM DE L'INSEPS: Matar Ba arrête la «diète» des étudiants et les cajole