PASA LOUMAKAF: LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE DANS LES QUATRE RÉGIONS


Le PASA LOUMAKAF contre l’insécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam, Kaffrine


Les responsables du projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA LOUMAKAF) ont animé un point de presse ce mercredi 24 avril 2019 à la FIARA (Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales).Cette rencontre portant sur le bilan des 6 ans d’exécution du projet va se dérouler du 11 Avril au 2 mai 2019.
C’est sous la tutelle du ministère de l’agriculture et de l’équipement rural que le PASA LOUMAKAF a tenu un point de presse ce matin à la FIARA dont le but est faire le bilan des 6 ans d’exécution du projet. En accompagnement d’un financement global de 25 millions de FCFA, ce projet vise à améliorer la sécurité alimentaire ainsi que les revenus des ruraux avec un ciblage de trois régions notamment Louga, Matam et Kaffrine qui sont les plus vulnérables du Sénégal et soumis aux aléas climatiques. Les deux objectifs majeurs sont : renforcer durablement la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté par l’accroissement des revenus des petits producteurs. Le directeur du COSEC s’est réjoui de l’effort de la production « c’est des produits sains, des produits naturels qui ont subi un processus de transformation tout en alliant l’artisanat et la gastronomie. »Le leader du COSEC parle d’un accompagnement des acteurs en termes de formalisation, de formation, de financement mais également en termes de marketing afin de renforcer ce projet. Dans ses propos, il soutient que le made in Sénégal peut se vendre partout avant de dire que les perspectives étaient de chercher comment faire pour que les acteurs travaillent de plus ensemble en créant des intermédiaires avec les autres acteurs afin d’agrandir des structures.
AL Hassan KANE, responsable suivi et évaluation en communication du projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine est revenu sur le bilan des 6 ans d’exécution « le projet de LOUMAKAF est un projet sous tutelle du ministère de l’agriculture et de l’équipement rural qui a été financé par deux bailleurs de fonds tel que le programme mondial d’agriculture de la sécurité alimentaire connu sous le nom de GAFSP en anglais et la banque africaine de développement. » Il affirme que ce projet date de 2014 pour une durée initiale de 5 ans et demi qui devait finir en 2018.D’après lui le choix de ses 3 localités se justifient par rapport à leur situation de pauvreté à faible taux de pluviométrie et affecté par l’insécurité alimentaire d’où ce projet qui est une réponse à l’insécurité alimentaire dans ses 3 régions, dit –il à infosdujour.sn.Il poursuit en affirmant que le projet est organisé sous 3 volets tels que le volet qui valorise les eaux de surface ,le volet eau souterraine qui valorise les eaux souterraines en collaboration avec l’ANIDA et le volet élevage qui est exécuté en collaboration avec la direction de l’élevage.
Dieynaba AGNE

Previous Mois de la prevention (CNES) Lance son slogan "zéro accidents de travaille dans les entreprises"
Next L'INPG :Favorable aux metiers du pétrole et Gaz