petrole et Gaz PETROSEN annonce l’arrivée de l’unité flottante de production et de stockage du gaz dans les eaux sénégalo-mauritaniennes


Récit infosdujour.sn

Dans un communiqué publié aujourd’hui, PETROSEN, la compagnie nationale sénégalaise de production pétrolière, a révélé que l’unité flottante de production et de stockage du gaz destinée au gisement de Grand-Tortue Ahmeyim (GTA) est désormais amarrée dans les eaux territoriales sénégalo-mauritaniennes. Après un voyage de six jours depuis les Îles Canaries en Espagne, l’unité est finalement arrivée sur le site gazier du GTA, marquant ainsi une étape significative dans la mise en œuvre de ce projet gazier d’envergure.

L’unité flottante, également connue sous le nom de FPSO (Floating Production Storage and Offloading), est une pièce maîtresse essentielle à la production de gaz dans ce gisement. Sa construction, amorcée en 2019 en Chine, a rencontré des obstacles, notamment dus à la pandémie de Covid-19. Toutefois, après des travaux supplémentaires entrepris aux chantiers de Sembcorp à Singapour, l’unité a finalement entamé son voyage vers les eaux sénégalo-mauritaniennes.

La compagnie pétrolière sénégalaise a souligné que bien que l’unité flottante soit actuellement achevée à 92,5 %, elle subira d’autres travaux dans les eaux locales avant sa mise en service officielle pour la production de gaz du gisement GTA. Cette phase de mise en service comprendra l’interconnexion avec les équipements sous-marins et des procédures de prétraitement essentielles pour assurer la qualité du gaz extrait.

Le gisement de gaz naturel de GTA a été découvert en 2015 lors du forage des puits Tortue-1 (Ahmeyin-1) en Mauritanie et Guembeul-1 au Sénégal. Avec environ 20 TCF de gaz naturel, soit 530 milliards de Nm3, ce gisement représente une ressource significative pour la région. Bien que la production initialement prévue pour 2023 ait été retardée en raison de divers obstacles, notamment l’achèvement des infrastructures d’exploitation, l’arrivée de l’unité flottante marque un pas important vers la réalisation de ce projet gazier d’envergure.

PETROSEN demeure optimiste quant à l’achèvement réussi de ce projet et se prépare activement à lancer la production de gaz dans les mois à venir, contribuant ainsi au développement économique et énergétique de la région sénégalo-mauritanienne.

Précédent Foncier La Loi sur le Domaine National au Sénégal : Bilan et Perspectives après 60 Ans
Suivant Passation de Service à la RTS : Pape Alé Niang s'engage pour un Audiovisuel Fort et Ambitieux