Plan d’Actions Prioritaires 2024-2028: le Ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération vise un taux de croissance annuel de 10%


Plan d'Actions Prioritaires 2024-2028: le Ministère de l'Économie, du Plan et de la Coopération vise un taux de croissance annuel de 10%
Plan d'Actions Prioritaires 2024-2028: le Ministère de l'Économie, du Plan et de la Coopération vise un taux de croissance annuel de 10%

La Direction Générale de la Planification des Politiques Économiques (DGPPE) du Ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération a officiellement formulé son Plan National de Développement (PND) assorti d’un Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2024-2028 ce Mardi 24 Janvier au Radisson Blu. Mme Oulimata Sarr, ministre de tutelle, a présidé cette cérémonie de lancement de ces deux programmes de transformation structurelle de notre économie pour l’émergence du Sénégal à l’horizon 2035 conformément à la vision du Président Macky Sall.

Le Plan Sénégal Émergent est à sa 10e année d’éxecution. Entre 2014 et 2023, le taux de croissance annuel de notre PIB frôle une moyenne de 6%. Des projets, programmes et réformes structurelles à l’image des Bourses de Sécurité Familiale, du PUDC, du PUMA, du PROMOVILLES et du PACASEN ont été les grands artisans de cette belle performance économique du Sénégal.

Fidèle à l’objectif principal du PSE qui est de faire du Sénégal un pays émergent en 2035, le ministère de l’économie, du plan et de la coopération démarre la phase 2024-2028 du Plan National de Développement (PND) et du Plan d’Actions Prioritaires (PAP).

La directeur général de la planification et des politiques économiques (DGPPE) M. Mouhamadou Bamba Diop a souligné les progrès du Sénégal dans les secteurs sociaux tels que la santé, l’éducation, l’industrie agroalimentaire, etc.

Mme Oulimata Sarr, ministre de l’économie, du plan et de la coopération a mis en exergue les grands défis économiques du Sénégal de 2024 à 2028 à savoir le démarrage de l’exploitation du pétrole, le recalcul du PIB qui devrait atteindre 10% en 2028 selon Mme le ministre et le recensement de la population nationale entre autres.

Précédent Gisement gazier : Le navire de production en route vers le Sénégal
Suivant Malick Gackou: « Je serai le 5e Président de la République du Sénégal. »