Prélèvement de Conformité Fiscale: l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal appelle l’État au Dialogue Inclusif


Prélèvement de Conformité Fiscal: l'Association des Commerçants et Industriels du Sénégal appelle l'État au Dialogue Inclusif
Prélèvement de Conformité Fiscal: l'Association des Commerçants et Industriels du Sénégal appelle l'État au Dialogue Inclusif
L’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal (ACIS) a tenu un point de presse le Lundi 20 Septembre 20201 pour donner sa position sur la nouvelle taxe dénommée Prélèvement de Conformité Fiscale (PCF). Les commerçants et industriels sénégalais, pas satisfaits de cette mesure, enjoignent l’État à organiser un dialogue en vue de réajuster le taux du PCF.
Le Ministère du Commerce Intérieur a récemment instaurer le Prélèvement de Conformité Fiscale (PCF) pour avoir plus de rigueur dans le paiement des taxes commerciales. Cependant, les conditions de prélèvement qu’imposent le PCF ne sont pas sans méfaits pour les commerçants: retardement des délais d’enlèvement des containeurs et élévation du taux entre 12,72% et 16,32% entre autres.
Dans le contexte économique actuelle de la hausse des prix des denrées de première nécessité, les commerçants et industriels du Sénégal qualifient le PCF d’un « gymnastique fiscal fallacieux en total désaccord avec les conventions de Bali en Indonésie du 07 Décembre 2013 relatifs à la célérité dans les procédures douanières » .
Toujours favorables au paiement des impôts à l’image de tous les citoyens exemplaires, les commerçants et industriels du Sénégal invitent les autorités étatiques à ouvrir un dialogue pour revoir les conditions d’exécution du Prélèvement de Conformité Fiscal (PCF).
Previous New-York : Macky Sall participe à la 76ème Assemblée Générale de l’ONU
Next Élections Locales : Yewwi Askan Wi installe ses Comités Électoraux