Présidentielle 2019 ,l’UE signe le protocole d’accord avec le Sénégal .



Lancement des missions d’observateurs de l’UE pour les élections présidentielles de 2019 au Sénégal


La signature de protocole d’accord entre Mme Iren Mangasson, l’ambassadrice de l’union Européenne à Dakar et son excellence Me Sidiki KABA pour l’observation des élections présidentielles au Sénégal vient d’avoir lieu ce lundi 14 janvier 2019 au ministère des affaires étrangères.


M.Sidiki KABA et Mme Iren Mangasson ont procédé ce matin à la signature d’accord pour l’observation de la présidentielle au Sénégal. L’ambassadrice de l’union européenne s’est d’abord réjouie de cette signature pour le lancement de la mission d’observation électorale de l’union européenne du scrutin présidentiel de 2019 au Sénégal. Selon cette représentante de l’UE, elle juge cela d’une importance capitale et dit : « c’est un moment important dans ce processus qui est un processus de coopération et de dialogue qui s’approfondit entre l’union européenne et le Sénégal. »A cela elle renseigne que Mme Helena VALENCIANO,parlementaire de l’union européenne de nationalité espagnole sera chargé de cette mission d’observation et fera sa première visite d’ici la fin du mois.


Au nom du ministre des affaires étrangères, M.Sidiki KABA estime qu’il s’agit d’une importante signature d’arrangement administratif en vue du déploiement d’une mission d’observation électorale pour le 24 février 2019. « Nous attachons beaucoup d’importance à cette signature. »dit-il avant de citer la présence des chefs de service, le directeur, le secrétaire général du ministère.

Ainsi dans son allocution, Me Sidiki KABA évoque les attentes « Que cette mission puisse le faire avec toutes les garanties de sécurité mais en même temps aussi de faciliter administrative sur l’ensemble du territoire national »A ce titre une équipe d’observateur sera déployé au début et à la fin du processus en plus du traitement des recours et des plaintes jusqu’à l’annonce des résultats officiels selon le ministre Sidiki KABA.
Dans sa déclaration Me Sidiki KABA a insisté sur l’article 26 du code électoral en annonçant que toute organisation national ou international ou tout particulier dont la demande d’accréditation est accepté par le gouvernement du Sénégal peut observer les élections présidentielles,législatives,des hauts conseillers, départementales et municipales au Sénégal comme à l’étranger les modalités ainsi que les conditions pour exercer les missions d’observations.s’agissant des recommandations qui sont issus de l’observation de ce procesus,il renseigne que le Sénégal va les examiner.
Sur le nombre d’observateur attendu au Sénégal, l’ambassadrice de l’UE révèle que cette mission sera composé d’un groupe d’expert d’ordre de 08 à 10 spécialistes et seront rejoint par des observateurs à court terme et long terme qui ont une expérience en la matière en plus d’ajouter qu’ils seront plus appelé en qualité de témoin.
Dieynaba AGNE

Précédent CUDOPES, ÉTAT du Senegal, après la pluie le beau temps.
Suivant BID: POUR UN DÉVELOPPEMENT DE LA CHAINE VALEUR DU RIZ