Présidentielle : Les forces et faiblesses du candidat Haguibou Soumaré


Candidat déclaré à la prochaine présidentielle de février 2019, Haguibou Soumaré, ancien ministre du Budget, Pm et président de la Commission de l’Uemoa, dispose de forces et faiblesses. Passant sa candidature au laser, le journal « SourceA » livre les impressions de deux analystes politiques.

Selon Momar Diongue, l’ancien Pm « dispose d’une force de frappe financière très lourde qui augmente ses chances et son poste d’ancien patron de la Commission de l’Uemoa a été une occasion pour lui de tisser un réseau d’amitiés qui va lui faciliter le financement de sa campagne électorale ».

Alors que, pour Momar Seyni Ndiaye, le candidat a le profil parfait mais il traîne des manquements. A l’en croire, « l’ancien Pm n’a pas de leadership fort et n’est pas connu du grand public ». Un réel handicap d’autant que, rappelle-t-il, « les Sénégalais ne votent pas pour quelqu’un qu’ils ne connaissent pas ».

Previous Arène Nationale : Matar Bâ salue le "savoir-faire" de la Chine
Next Participation de l’Afrique à la cdm: le bilan sans concession d’Ahmad Ahmad