Présidentielles de 2024 : Anta Babacar Ngom Diack, candidate de l’Alternative pour la Relève Citoyenne (ARC)


Présidentielles de 2024 : Anta Babacar Ngom Diack, candidate de l'Alternative pour la Relève Citoyenne (ARC)
Présidentielles de 2024 : Anta Babacar Ngom Diack, candidate de l'Alternative pour la Relève Citoyenne (ARC)

C’est officiel. Anta Babacar Ngom vient de lancer son mouvement « Alternative pour la relève citoyenne » (ARC). En présence de plusieurs membres du mouvement ainsi que sa famille et ses proches. Devant le public venu de toutes les parties du Sénégal, la présidente du mouvement Alternative pour la relève citoyenne rassure : « Je veux faire renaître l’espoir… » affirme la candidate à la prochaine présidentielle donnant dans la foulée les axes prioritaires de son programme pour 2024. 

Anta Babacar Ngom rappelle que le Sénégal est à la croisée des chemins et qu’il est temps de prendre ses responsabilités devant l’histoire. « Nous sommes devant un tournant décisif de notre histoire. Nous sommes confrontés à des défis majeurs, des tensions et des divisions menacent notre pays. Le temps du désespoir est révolu. Il urge de proposer de réelles solutions. Il faut tourner la page et décider de ce que nous voulons pour le Sénégal » considère la présidente du mouvement ARC qui dit croire fermement en un sénégal radieux. La candidate déclarée à la présidentielle de 2024 s’engage ici à faire de cette jeunesse une priorité. « Notre jeunesse est abandonnée. Ainsi l’éducation et la formation professionnelle sera au cœur de ce changement. L’école obligatoire dès l’âge de 6 ans avec l’enseignement de l’anglais pour tous et la mise en place d’un service civique de 24 mois pour la jeunesse » ajoute t-elle.

Sur le plan religieux, un ministère des affaires religieuses sera mise en place selon Anta Babacar Ngom pour restaurer les valeurs culturelles et religieuses. Pour un système de santé plus juste, il faut moderniser et multiplier les structures de santé. Car, la santé est un droit.

La candidate déclarée estime que l’autosuffisance alimentaire est aussi une de ses priorités. Le renforcement de la souveraineté concernant nos matières premières est aussi une priorité.

Dakaractu

Précédent "Le Modèle Inspirant de Samba Ndong : Éleveur, Agriculteur et Visionnaire du Développement au Sénégal"
Suivant "Sommet Health Tech Africa : Accélérer les Innovations pour la Santé Publique en Afrique"