Programme 100.000 logements sociaux lancé par le ministre Abdou Karim Fofana



La campagne d’inscription au projet des 100.000 logements sociaux a été lancée ce matin par le ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique, et du directeur de la construction qui a tenu à faire la présentation de la plateforme. Www.100.000logements.com


Le ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique M. Abdou Karim FOFANA a présidé la cérémonie de lancement de la campagne d’inscription au projet des 100.000 logements. Dans sa démarche, le ministre estime qu’il n y’a pas de cout de projet centralisé pour l’état mais plutôt des renonciations fiscales, renonciations douanières, organisation et assistance des dispositions. Sur ce il précise du logement non donné mais acheté « on est dans un état ou le logement est acheté gratuitement. Chacun mobilise son épargne, chacun mobilise sa part de loyer payé et le met à la disposition des banques pour devenir propriétaire d’un logement utilisé en location » a-t-il fait savoir. En outre dans son entretien, le ministre a souligné que le programme n’est pas seulement limité à la plateforme en évoquant une certaine masse de population désintéressée par l’internet d’où le déploiement d’un dispositif dans l’administration territoriale, dans la gouvernance de préfecture afin d’avoir des fiches à déposer au service de l’urbanisme ou dans la gouvernance de préfecture.
Ce projet financé par les promoteurs et les acquéreurs permet à l’état d’apporter des facilitations allant d’un promoteur qui a du foncier hypothécable sur la base d’un client ou il a la possibilité de lever un financement dans les banques. Quand il s’agit d’un acquéreur qui a son salaire ou non auquel cas l’état met à sa disposition un fond de garanti qui lui permet d’avoir un financement bancaire qu’il n’aurait pas pu avoir par manque de revenu.
Au-delà de ça, la caravane itinérante va faire le tour des régions du Sénégal ou des départements chargé de recueillir les informations. En effet de son point de vue, il consiste à une panoplie de disposition « Aujourd’hui c’est le point de départ, plateforme d’inscription numérique »A cela il ajoute : « A partir de la semaine prochaine, nous mettrons en place d’autres opérations »Sur le sujet de l’apport, le ministre n’est pas en phase « Ce que nous voulons c’est aller directement vers un schéma par lequel on passe du statut de locataire au propriétaire » a-t-il lancé.

Précédent Vote du budget ville de Dakar, le maire SOHAM EL WARDINI annonce une réhabilitation de la mairie à hauteur de 800.000 f cfa
Suivant Vote du budget mairie de OUAKAM ,comme une lettre à la poste