Projet d’appui à la résilience des ménages et groupes vulnérables(PAREM), le Sénégal bénéficie d’un don de 984 millions de l’Italie


Le PAREM (Projet d’Appui à la Résilience des Ménages), a été signé, ce mardi, par le ministre de l’économie, du plan et de la coopération et de l’ambassadeur de l’Italie au Sénégal.M.Amadou HOT et Giovanni Umberto De Vito ont procédé à cette convention de financement, sous forme de don relatif à ce projet.

La coopération italo-sénégalaise a plus que réaffirmé ses relations à travers le PAREM.L’ambassadeur de l’Italie, Giovanni Umberto De Vito, a salué cette belle complicité surtout allant dans le cadre des actions menées contre la Covid 19.En raison des conséquences sanitaires, économiques et sociales qu’a pu causer la propagation du virus, le Sénégal est à féliciter selon lui pour sa riposte nationale contre la Covid. « Nous pouvons combattre cette pandémie et vaincre cette bataille à travers la collaboration internationale »dit-il. Parlant sous le contrôle de l’Italie, ce dernier soutient que ce projet de vouloir soutenir le Sénégal dans son programme de résilience économique et sociale dans le but de supporter les familles en difficulté et les groupes les plus vulnérables est une action de solidarité au ministère de la famille, du genre et de la protection des enfants.
Les zones d’intervention dont les régions de Dakar, Louga, Thiès, Saint- louis, Ziguinchor et Kolda sont les principales cibles de ce projet. Selon l’Italie, cette stratégie de renforcement de la résilience des familles pauvres et des groupes vulnérables contre la Covid 19 repose sur la mise en place de « bourses économiques » en complément de la bourse de sécurité familiale et des kits alimentaires fournis par le gouvernement du Sénégal. D’un cout estimé à 1.500.000 euros soit 983.935.500, les ressources nécessaires pour une bonne mise en œuvre du projet seront assurées par la coopération italienne.
Amadou hot, ministre de l’économie, du plan et de la coopération, n’a pas manqué de magnifié la présence des acteurs porteurs de ce projet. Un travail de mission coopérative pour le développement allant d’une contribution importante dénote des relations exemplaires d’après lui en rejoignant son homologue italien. Le PAREM, un projet dont se réjouit témoigne pour le ministre d’une initiative qui passera par la résilience des familles pauvres et des groupes vulnérables. « Nous apprécions votre don à sa juste valeur », déclare-t-il.

 

 

Previous COVID-19 Le vaccin des Moderna efficace à près de 95%
Next COVID-19 A KOLDA Le médecin chef appelle à la vigilance