Rassemblement politique Le ministre des sports Matar BA à la rencontre de ses nouveaux jeunes collaborateurs

C’est en compagnie de sa délégation que le ministre des sports Matar BA et maire de Fatick à rencontrer les jeunes de l’opposition venus lui rejoindre dans sa campagne pour la réélection du président Macky SALL pour les élections à venir. Conscient de la situation actuelle du pays, ses jeunes se disent être prêt à accompagner le ministre des sports dans son programme dont l’unique but est de réélire Macky SALL au soir du 24 février 2019 président de la république du sénegal.Le dirigeant de ces nouveaux poulains de l’APR venus des partis de l’UCS,de REWMI,du PDS et du PASTEEF,Malang BADJI a rendu un vibrant hommage du travail abattu et brillant des résultats obtenus au ministre des sports et à l’ensemble des membres du cabinet à la tête du ministère « vous êtes un modèle pour la jeunesse sénégalaise car vous êtes en train d’écrire une histoire, vous avez montré à la jeunesse sénégalaise le rôle et la place qu’elle doit jouer. » Connu sous le sobriquet d’Obama, Malang BADJI affirme : « à travers votre personnage politique, nous y apprenons le sens de la mesure, de la modération et de responsabilité dans vos actions de tout état. » A ce titre, ce dernier à réaffirmer sa détermination à maintenir cette dynamique afin d’élargir à la  base de la plateforme et consentir à bâtir ensemble le Sénégal de demain dans l’intérêt exclusif de la jeunesse sénégalaise. »Le ministre Matar BA dans son interview  a expliqué l’objectif de cette rencontre : « nous nous sommes réunis aujourd’hui pour accompagner la conférence de presse organisée par la plateforme horizon jeunesse 2035 initié par Malang BADJI qui était un responsable d’un parti ICS mais qui venu avec d’autres responsables des partis d’opposition. Ils sont au nombre de 150 ou 200  pour montrer leur engagement au côté du président Macky SALLet en me choisissant comme parrain. » Il poursuit «  c’est un moment fort et un moment exceptionnel parce que nous n’avions pas l’habitude de voir p des ralliements organisés sous cette forme mais c’est une forme qui montre le degré de leur engagement parce qu’il n’y a absolument pas de financement, absolument rien, moi j’ai été saisi, je l’ai rencontré une fois et je pense que c’est la troisième fois mais ce qui a touché effectivement notre sensibilité c’est le fait de penser que le Sénégal ne peut pas avancer tant que nous penserons à faire des débats inutiles. » Le ministre précise qu’on devrait s’engager réellement à accompagner le développement du Sénégal en se basant sur les vertus et en disant la vérité aux uns et aux autres et à travailler autour des programmes parce que les débats devraient être quelque chose de réel. Sur ce point, le ministre a félicité l’ensemble des membres de cette plateforme, le président et l’ensemble des sympathisants qui ont fait le déplacement avant d’en rajouter que c’est la cible importante qui est venue. S’agit-il d’une consolidation de la démocratie qui est en train d’être opérer, le ministre des sports Matar BA répond : « c’est une consolidation parce que la démocratie y’a pas de chasse gardé dans ce pays, des gens viennent me voir et j’ai l’habitude de le dire que choisir son camp fait partie de la démocratie, chacun a le droit d’être là et d’analyser et d’avoir des éléments pour montrer pourquoi on a changé de camp. » Le maire confirme : « nous continuerons à faire le débauchage parce que le débauchage aussi n’est pas bannie par la démocratie parce que la démocratie c’est le nombre, le choix, c’est la liberté mais aussi c’est le nombre. Pour parler de démocratie c’est vrai que c’est la majorité mais la minorité aussi continuera de jouer son role,c’est ça l’équilibre qu’il faut trouver mais nous, nous sommes au niveau de la majorité, nous allons vers des élections et pour gagner des élections il faut additionner et nous sommes dans le sens, dans le dynamique d’addition pour que ici à Dakar parce que on ne parle pas de l’intérieur du pays, la messe est déjà dite, ici à Dakar ou les gens se posent des questions, essayent d’utiliser les réseaux sociaux parce qu’ils ont oublié les élections législatives qu’on a gagné, nous leur montrerons sur le terrain que la jeunesse est avec le président Macky SALL, les femmes sont avec le président