Recrutements à la mairie de Dakar Diaz persiste et menace de porter le combat devant l’OIT


Le maire de la. Ille de Dakar, Barthélémy Diaz ne compte pas revenir sur les décisions prises concernant les recrutements de Guy Marius Sagna et du Capitaine Touré. Il envisage de porter le combat devant l’Organisation international du Travail (OIT) afin de faire cesser les harcèlements et la discrimination dont ces deux agents font l’objet
La réponse du maire de la ville de Dakar sur les déclarations du président de la République Macky Sall concernant les recrutements faits par les maires des communes et conseils départementaux nouvellement élus. Barthélémy Diaz qui s’est senti visé par les propos du Chef de l’Etat tenus lors de la cérémonie de remise des cahiers de doléances des syndicats, a voulu lui aussi apporter des clarifications sur cette affaire. En conférence de presse, hier face à un nombre important de journalistes, le premier magistrat de la ville a soutenu qu’il n’envisage pas de reculer sur les différentes décisions prises depuis qu’il a été élu. Mieux, Diaz fils menace de porter l’affaire devant l’Organisation internationale du Travail (OIT), pour dit-il faire cesser le harcèlement et la discrimination dont ces nouvelles recrues que sont le Capitaine Seydina Oumar Touré et l’activiste Guy Marius Sagna feraient l’objet. «Guy Marius Sagna et le Capitaine Touré sont membre du cabinet et il resteront membre du cabinet», a précisé Barthélémy Diaz. Je ferais tout le nécessaire pour qu’ils perçoivent convenablement leurs salaires même si l’Etat tente de les bloquer au niveau du trésor », a soutenu que un ton ferme le maire élu sous la bannière de Yewi Askan Wi, en janvier dernier. Il a estimé qu’il n’a pas de leçon à recevoir du Chef de l’Etat, qui, selon lui serait le premier a violer les lois sur le recrutement en nommant un Directeur de cabinet qui n’a pas les diplômes requis pour ce poste. «Les conseillers juridiques de la mairie de Dakar vont saisir l’organisation internationale du travail pour faire cesser l’acharnent et le harcèlement dont Guy Marius et le Capitaine Touré font l’objet», a déclaré Diaz.
« Ils sont tous les deux membres de mon cabinet »
D’après lui, tous ces deux agents qu’il animés il y a quelques semaines sont membres de son cabinet et ils le resteront. Le maire n’a pas manqué de rappeler que. 2013, le maire révoqué, Khalifa Sall a ait recruté un e dame qui avait en charge la sécurité et qu’elle percevait son salaire régulièrement. Et se basant sur la li, a son arrivée, il a renouvelé son cabinet et nommé d’autres personnes comme Guy Marius Sagna et Le capitaine et ex Gendarme Touré. « Dites à qui de droit même de bloquer les salaires au trésor et je dirais à qui de droit de faire ce qu’il a à faire pour que les personnes qui ont contracté avec la ville de Dakar puissent honorer leurs engagements avec la ville et nous puissions également honorer ses engagements avec ces personnes », a-t-il lancé. Pour rappel, le maire nouvellement élu à recruté le leader de FRAP France dégage et l’ex agent à la Section de Recherche de Colobane. Pour le premier, ancien agent au ministère de la Santé et d’Action sociale a été limogé de ce ministère pour son refus de rejoindre son poste a Kédougou. Pour le second, sa sortie dans l’affaire opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr dont il était en charge l’enquête. Par la suite, il a été recruté par l’Institut Supérieur de Management (ISM) pour enseigner le Droit, avant de voir l’établissement privé d’enseignent supérieur de mette enfin a son contrat sous la pression des autorités.
MD

Previous Négociations : Accord entre le gouvernement et les syndicats de la Santé
Next Législatives 2022: Marième Soda Ndiaye rejoint AAR-Sénégal