Renforcement de l’Ostréiculture Féminine au Sénégal : L’ANA Équipe les Femmes pour la Compétition Internationale


Par Ablaye Ndiaye

Dans le cadre de ses efforts pour dynamiser le secteur de l’aquaculture au Sénégal, l’Agence Nationale de l’Aquaculture (ANA) lance une série d’initiatives ciblées visant à soutenir les femmes ostréicultrices à travers le pays. Sous la direction de la Directrice Générale, Tening Sène, l’ANA a récemment entrepris une tournée inspirante dans les régions de Dassilamé et Mbassis, au département de Foundiougne, au cœur du Sénégal.

Lors de sa visite, Mme Sène a mis en avant l’importance cruciale des femmes dans le secteur de l’ostréiculture et a souligné l’engagement de l’ANA à les accompagner dans leur quête d’excellence. Pour concrétiser cet engagement, des équipements de production de pointe ont été mis à la disposition des femmes ostréicultrices, leur permettant ainsi de produire des huîtres de qualité supérieure, répondant aux normes internationales les plus exigeantes.

Parmi les équipements octroyés, on compte 7 500 guirlandes et 250 potions de grossissement d’huîtres, ainsi qu’une charrette et un cheval pour faciliter le transport entre les sites de récolte et de stockage. En outre, les femmes ont bénéficié d’une formation pratique approfondie, mettant l’accent sur les meilleures pratiques de production et les normes sanitaires rigoureuses nécessaires pour assurer la sécurité alimentaire et la qualité des produits.

Mme Sène a souligné que cette initiative ne se limitait pas à la simple fourniture d’équipements, mais s’inscrivait dans le cadre d’un programme global visant à soutenir l’ensemble de la chaîne de valeur ostréicole. Ce programme comprend des mesures pour renforcer les capacités techniques, améliorer l’accès aux marchés internationaux et garantir des revenus décents pour les acteurs du secteur.

En conclusion, l’initiative de l’ANA représente un pas significatif vers l’autonomisation économique des femmes ostréicultrices au Sénégal. En investissant dans la qualité, la compétitivité et le développement durable du secteur de l’ostréiculture, l’ANA ouvre de nouvelles perspectives économiques pour les communautés locales et contribue à la croissance économique globale du pays.

Précédent Passation de Service à la RTS : Pape Alé Niang s'engage pour un Audiovisuel Fort et Ambitieux
Suivant Lutte sénégalaise: La Région de Dakar Domine à Nouveau: Troisième Victoire Consecutive au Drapeau du Chef de l'État