Reprise des cours dans les universités : Le Saes contre les enseignements à distance


La reprise annoncée de l’enseignement dans les universités du Sénégal d’ici le mois de septembre prochain et la poursuite des cours via l’internet par la tutelle n’est pas du goût de la coordination du Syndicat autonome des enseignants du supérieur de Dakar (Saes). Elle se dit contre de cette décision et surtout concernant l’enseignement à distance. Son coordonnateur, Abdoulaye Dieng, soutient que le Sénégal n’est pas «suffisamment outillé pour mener à bien» un tel projet car il y a des problèmes de connexion pour la plupart et même des problème d’outils informatiques», à savoir : ordinateur ou tablette. Ainsi, il demande à ses collègues d’être vigilants par rapport à cette décision de l’autorité étatique.
«L’enseignement à distance ne s’improvise pas. C’est pourquoi, je demande aux collègues d’être très prudents parce que nous n’avons pas le droit de laisser en rade un seul étudiant. Il y a des étudiants qui sont dans les coins les plus reculés du Sénégal», a-t-il souligné au micro de Zik Fm.
Et d’ajouter : «Est-ce que le dispositif numérique leur permet de pouvoir accéder à ces cours à distance ? Faire un cours à distance à 10 étudiants c’est différent de faire un cours à distance à 500, à 1000 ou 150 000 étudiants. Je pense que le Saes est très clair sur cette question. Nous menons les batailles nécessaires pour faire revenir l’autorité à de meilleurs sentiments», a soutenu Abdoulaye Dieng, coordonnateur du Saes de Dakar.
A noter que cette sortie de la coordination du Saes de Dakar fait suite à celle du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hann, qui a déclaré hier que «les instances académiques sont en train de réfléchir aussi sur la mise à disposition en ligne des cours et des Travaux dirigés (Td). Et dans certains établissements, des enseignements en ligne ont été proposés». Avant de rassurer qu’«aucun étudiant ne sera laissé en rade, quel que soit le dispositif qui sera choisi».
sources seneweb
Previous Korité 2020 : ndewenel minicipal "Sacré Sow" reponsable politique commune Dieuppeul Derklé Castors
Next le bureau de la fédération des daraas se sucre sur le dos des serignes daraas M BACHIROU SOW président ( FNJAAS)