Reprise des cours du 25 Juin : Le jour d’après dans l’IEF de Pété


 

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Pété est créée par l’arrêté n*15176 du 29/09/2014. La structure supervise et contrôle les écoles de 12 collectivités locales de Bodé Lao à Mbolo Birane réparties dans deux arrondissements, Cas-Cas et Saldé .

L’inspection, dirigée depuis 2015 par l’inspecteur Serigne FALL compte 137 structures disposant de classes d’examen composées de 111 écoles élémentaires, 14 CEM et 12 lycées.
Après la mise en place du matériel dans les écoles avant le la reprise des cours avortée du 2 juin, ce jeudi 25 juin date de réouverture M. FALL accompagné des autorités administratives et locales a visité plusieurs pour constater de vues eues le dispositif. Au terme de cette visite qui l’a conduit dans les zones du Diéri (localités très distantes de la route nationale, du Semi- Diéri (localités sur la route nationale) et du Walo (localités entre le fleuve Doué et le fleuve Sénégal), M. FALL renseigne que les structures visitées sont dans un état assez satisfaisant pour une bonne reprise des cours et ne présentent pas de risques d’insécurité pour les enfants car le matériel de protection est disponible et bien utilisé. Avec lui nous avons constaté que les acteurs et partenaires de l’école (enseignants et parents d’élèves) ont mis en place une organisation remarquable allant du contrôle de la température à l’entrée avec le thermo-flash, l’utilisation des lave-mains, le port de masques, le respect du nombre d’élèves et la distanciation physique dans chaque salle de classe. L’inspecteur avait un œil aussi sur le personnel, ainsi le taux de présence des enseignants à l’élémentaire était de 56 ,67% et de 54,41% dans le moyen .Si l’autre interrogation de cette reprise était la présence des élèves, l’inspecteur FALL et ses collaborateurs se frottent les mains car à l’élémentaire les potasses ont répondu presque massivement avec un taux de 93,78% et dans les collèges la présence est de 58, 30%. L’inspecteur, faisant une appréciation générale dit : « Globalement le niveau de préparation et de la mise en place du matériel est assez suffisant et beaucoup d’enseignants ont même démarré les enseignements avec la leçon de vie sur les mesures barrières ». Et il se félicite de l’engagement des enseignants et de l’implication de la communauté dans le comité de veille et d’alerte ». Une communauté qui a été très active ces dernières semaines pour nettoyer les écoles car il faut le noter le Fouta a connu un mois de juin qui a déversé beaucoup de poussière.
Par ailleurs certains chefs d’établissement rencontrés se disent très rassurés du respect du protocole sanitaire tout en regrettant l’absence de quelques-uns de leurs collègues et surtout des élèves dans plusieurs collèges et lycées. Dans certaines écoles le nombre de masques a été revu à la hausse, ainsi nous avons trouvé des établissements où des élèves avaient 4à 5 masques. Comme dans la commune d’Aéré Lao, où M. SOW directeur de l’école élémentaire Aéré Lao 2 nous fait remarquer que chaque élève a plus de 3 masques et sur chacun de ces masques donnés est imprimé le prénom et nom de l’élève dans le souci de bien réussir le respect des mesures barrières. Le 26 juin a été dans certaines écoles le déroulement des enseignements apprentissages, dans d’autres il s’agit de l’exécution de la leçon de vie sur les mesures barrières. Dans les collèges et lycées, les chefs d’établissement et le personnel ont déjà affiché le dispatching des groupes et emplois de temps pour les élèves et remis aux enseignants en place leur emploi de temps et distribué les rôles. Les autorités en charge de l’éducation dans la circonscription de Pété continue leur tournée pour visiter le maximum d’écoles et restent en contact avec les directeurs d’école, les principaux et présidents des associations de parents d’élèves pour intervenir pour apporter des solutions aux problèmes posés .Deux jours après la reprise des cours , l’IEF de Pété surnommée l’IEF émergeante est bien partie pour réussir la suite et fin des enseignements apprentissages pour les candidats aux examens du CFEE et l’Entrée en 6ème , du BFEM et Baccalauréat .
H. NIANG , Correspondant Podor

Previous Réouverture de l'école pour les classes d'examens: une reprise à deux vitesses
Next collectivités local , reforme 2008 Podor, un département morcelé en une mosaïque de communes au nom de la politique politicienne