Requêtes: Un Plan spécial d’aménagement et de développement de Pikine attendu d’ici fin mars


Requêtes: Un Plan spécial d’aménagement et de développement de Pikine attendu d’ici fin mars
Requêtes: Un Plan spécial d’aménagement et de développement de Pikine attendu d’ici fin mars

 Le Président de la République a démarré son nouveau format «Jokko Ak Macky» avec la Ville de Pikine. Il a, lui même informé le Conseil des ministres de ce mercredi 9 mars, avoir échangé samedi dernier, durant quatre heures, avec des populations du département de Pikine sur les urgences de la localité et les solutions pragmatiques à apporter face aux aspirations et requêtes légitimes des citoyens résidents».

Ainsi, «le Chef de l’Etat demande, au Gouvernement, de renforcer les actions de proximité et l’écoute des populations, notamment des jeunes et des femmes». D’après le communiqué dudit Conseil publié, «ces derniers doivent disposer de toute l’attention requise pour la résolution de leurs préoccupations en termes de formation, d’insertion, de financement, d’emploi, d’infrastructures sociales de base, d’amélioration de leur cadre de vie».

«La DER/FJ devra simplifier et intensifier ses procédures et modalités de financement des projets et activités dans les 46 départements»

«Le Président de la République demande, à cet égard, au Ministre en charge des Collectivités territoriales et au Ministre chargé du Plan, de lui proposer, d’ici fin mars 2022, un Plan Spécial d’Aménagement et de Développement du département de Pikine», annonce le document. Qui ajoute: «Le Chef de l’Etat invite, en outre, le Ministre de l’Emploi à renforcer, en relation avec les Préfets de département, la fonctionnalité des Pôles Emploi et Entreprenariat des jeunes pour accentuer l’information adéquate et l’accompagnement efficace des cibles jeunes dans le cadre de la mise en œuvre optimale de l’ensemble des composantes (recrutements, formations et financements) du programme  » XËYU NDAW ÑI  » ».

Par ailleurs, le Président de la République demande, également, «au Ministre en charge de l’Artisanat d’accélérer le programme de transformation du secteur informel, en relation avec la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), qui devra simplifier et intensifier ses procédures et modalités de financement des projets et activités dans les 46 départements».

Previous SENUM SA : nommé DG, Cheikh Bakhoum pour un développement inclusif d’une vraie économie numérique sénégalaise
Next Hausse des prix dans ses magasins Auchan s'explique