Responsablisées les femmes, un atout pour le développement durable.


La responsabilisation des femmes, un atout pour le développement du ministère de la communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique.


Le ministère de la communication, des télécommunications, des postes et de l’Economie numérique a organisé ce vendredi 29 mars 2019 un panel sur la «responsabilisation des femmes » relevant de son secteur. Toute l’amicale des femmes de ce département ministériel ont assisté à cette cérémonie qui s’est tenue à l’hôtel Fahd place.
C’est dans le cadre de la journée mondiale du 08 mars dernier que le département ministériel de la communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique en collaboration avec l’amicale des femmes ont célébré la femme à travers un panel sous le thème qui s’intitule « responsabilisation des femmes. »M. Yoro Moussa DIALLO, secrétaire générale du ministre de la communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique a appréhendé cela comme une ambition de responsabiliser les femmes au niveau de leur secteur compte tenu du nombre de femmes évoluant dans leur secteur estimé à plus de 40%.Selon lui, le domaine dans lequel il évolue est en développement et doit participer au développement des femmes. Ce dernier estime que l’on doit relever les défis, souligner les contraintes et renforcer les capacités des femmes afin de leur permettre de bénéficier de tous les avantages liés au numérique. « C’est le vœu du président, c’est le vœu du gouvernement, c’est le vœu du ministre »dit-il.IL ajoute « nous estimons aujourd’hui ce débat va lever certains équivoques, de cerner le problème et de nous rendre compte de l’efficience et de l’efficacité qu’il faut apporter à ce secteur.
Mme Bity Lokho NDIAYE, conseillère technique genre au niveau du ministère de la communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique et coordonnatrice de la cellule genre du ministère est revenue sur le choix de ce thème « nous avons choisi ce thème pour être en phase avec l’international sur le focus de leadership féminin et sur la base de nos diagnostics de nos secteurs. »Pour cette dernière cela en est une remarque de responsabiliser les femmes en affirmant que 31% des femmes sont responsabilisés au niveau stratégique et 21% au niveau opérationnel.S’agissant des freins qui pourraient être des obstacles face à la responsabilisation des femmes, elle révèle que dans leur département ministériel les autorités ont une compréhension de la disponibilité des femmes mais qu’elles ne sont pas nombreux et qu’elle considère cela comme un atout. Sur le plan des recommandations, elle conseille des plaidoyers au niveau des autorités pour la responsabilisation des femmes et d’une démonstration de celles-ci qui passerait par l’innovation.
Dieynaba AGNE

Previous AFRICANS RISING "dit non aux trafics des humains".
Next Célèbration de la journée "NABYLA" le maire de oukam Mr Samba Bathily Diallo,offre plus de 40 boeufs à la famille de feu Mouhamed Seyni Gueye.