Réunion interministérielle pour la préparation de la Tabaski le premier ministre Ousmane sonko annonces les 14 mesures


Récit infosdujour.sn

 

Le Premier Ministre Ousmane Sonko a présidé, ce mardi 14 mai 2024, au Centre international de Conférences Abdou DIOUF (CICAD) de Diamniadio, un conseil interministérielle consacrée à la préparation de la Tabaski 2024. A l’issue de cette rencontre, le Premier Ministre a pris les décisions suivantes :

 

AU TITRE DE LA SECURITE ET DE LA FACILITATION
Le Premier Ministre engage le Ministre des Forces armées et le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique à :
veiller à l’application, par leurs services concernés, des mesures prises à travers la lettre circulaire N° 0736/PM/SGG/MSGG/SGA-TAP du 15 avril 2024, relatives à l’assouplissement du contrôle des camions et véhicules transportant des moutons à destination du Sénégal, sans préjudice des règles de sécurité routière ;
donner les instructions aux Gouverneurs pour la mise en œuvre des plans d’actions régionaux définis lors des réunions des Comités Régionaux de Développement (CRD), en mettant un accent particulier sur l’identification, l’aménagement et la sécurisation des points de vente avec les commodités requises ;
en relation avec le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, à la stricte application des peines prévues pour le vol de bétail et à examiner la pertinence d’édicter un décret pour préciser les contours et modalités d’application de la loi.
Le Premier Ministre invite le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, en relation avec le Ministre de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères à :
échanger avec les autorités mauritaniennes et maliennes, pour faciliter l’importation de moutons ainsi qu’avec les autorités gambiennes pour le transit du bétail vers les régions sud du pays.
Le Premier Ministre invite le Ministre des Finances et du Budget, en relation avec le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et le Ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement des territoires à :
veiller à l’application stricte des mesures d’exonération des droits et taxes sur les moutons de Tabaski à l’entrée du Sénégal, le long des axes routiers, au niveau des zones d’attente et des points de vente.
Le Premier Ministre engage le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens, en relation avec le Ministre de l’Industrie et du Commerce et le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage à :
veiller au respect de la tarification consensuelle pour le convoyage des animaux, issue des concertations entre les transporteurs et les opérateurs de moutons de Tabaski, afin d’éviter la surenchère souvent observée dans ce domaine à l’approche de la fête.
Le Premier Ministre invite le Ministre de l’Industrie et du Commerce à :
entreprendre les démarches nécessaires auprès des provendiers pour faciliter aux opérateurs l’accès aux aliments usinés, par l’installation de stocks rapprochés au niveau des points de vente autorisés et des points de regroupements du bétail à l’intérieur du pays avant leur convoyage aux points de vente ;
veiller à l’approvisionnement correct du marché en denrées de grande consommation (oignons, huile, pommes de terre notamment) ;
prendre les mesures idoines pour lutter contre la spéculation.
AU TITRE DE L’AMENAGEMENT ET DU FONCTIONNEMENT DES POINTS DE VENTE
Le Premier Ministre engage le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, en relation avec le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le Ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement des territoires, le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines ainsi qu’avec les Maires, à prendre les dispositions nécessaires pour :
l’aménagement de points de vente autorisés ;
la fourniture d’électricité au niveau des points de vente ;
la mise à disposition de camions citernes en nombre suffisant ;
la mise à disposition de tentes ;
l’aménagement de toilettes en nombre suffisant avec l’entretien requis ;
le désencombrement des sites et leur nettoyage avant, pendant et après la fête de Tabaski ;
le ramassage général des ordures ménagères liées à la célébration de la Tabaski.
Le Premier Ministre invite le Ministre de la Santé et de l’Action sociale de mettre en place :
des points sanitaires rapprochés et bien équipés au niveau du foirail et points de vente de Dakar ;
des équipes de préventionnistes et de communicants sur la sécurité sanitaire et environnementale.
Le Premier Ministre invite le Ministre de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’aménagement des territoires, en relation avec le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, à faire prendre les dispositions idoines par la SONAGED et la Direction du cadre de vie, en vue de procéder dans les plus brefs délais au désencombrement du parking du stade Léopold Sédar Senghor et au nettoyage du tunnel donnant accès au Foirail des petits ruminants de SOTIBA à Dakar.
AU TITRE DU FINANCEMENT
Le Premier Ministre invite le Ministre des Finances et du Budget à :
prendre les mesures idoines en vue d’assurer la mise à dispositions des ressources destinées à l’achat de l’aliment de bétail subventionné, inscrites au budget du Ministère de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage,
Le Premier Ministre engage le Ministre des Finances et du Budget, en relation avec le Ministre chargé de l’Elevage, à entreprendre les concertations nécessaires avec la Banque Agricole du Sénégal (LBA), la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide (DER), le Fonds d’appui à la Stabulation (FONSTAB) et les institutions de microfinance concernées pour :
diligenter l’instruction des dossiers de crédit déposés par les opérateurs pour les besoins de l’opération Tabaski 2024 ;
analyser la problématique des créances impayées des acteurs de l’élevage au niveau des institutions financières ainsi que des retards de décaissements des fonds de refinancement étatiques à leur profit ;
assurer la disponibilité de mécanismes de financement d’opérations Tabaski sur des durées supérieures à un (1) an.
AU TITRE DES PERSPECTIVES ET DU SUIVI
Le Premier Ministre engage le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage à mener les concertations nécessaires avec les parties intéressées, en vue du relèvement substantiel de l’offre de moutons pour la Tabaski 2025.
Le Premier Ministre instruit le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage à finaliser dans les plus brefs délais les textes d’application de la loi numéro 2023-19 du 18 décembre 2023 portant Code pastoral ; dans ce cadre, accorder une attention particulière à la répression du vol de bétail.
Le Premier Ministre engage le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, en relation avec le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, à réactualiser le recensement du cheptel pastoral.
Le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement, en relation avec le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et l’Elevage et les autres Ministres concernés, est chargé d’assurer le suivi de la mise en œuvre des mesures ci-dessus retenues, et de faire un compte rendu régulier au Premier Ministre

Précédent Le Général Faye annonce des mesures ambitieuses pour renforcer la sécurité au Sénéga
Suivant Festival de Jazz de Saint-Louis: un impact économie de la villee