Saccage du Domicile de Farba Ngom: les militants de l’APR Matam annoncent des poursuites judiciaires


Saccage du Domicile de Farba Ngom: les militants de l'APR Matam annoncent des poursuites judiciaires
Saccage du Domicile de Farba Ngom: les militants de l'APR Matam annoncent des poursuites judiciaires

Après les actes de vandalisme opérés au domicile de l’Honorable Député Maire de Agnam Farba Ngom sis à Ngor par de jeunes manifestants en déphasage avec le projet de construction d’une brigade de gendarmerie dans leur quartier, la Task Force Républicaine Section Matam s’est officiellement prononcé sur l’affaire. En conférence de presse ce Dimanche 23 Avril 2023 au Cices, Gelongal Barro et ses camarades, très remontés contre les auteurs de ces dégâts matériels dans la maison de leur leader, envisagent un combat judiciaire.

« Nous précisons que cette attaque n’est pas l’œuvre de la paisible population de Ngor dont nous magnifions les relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage qui existent entre eux et l’Honorable Député Maire Farba Ngom depuis plusieurs années », ont précisé les membres de la Task Force de l’APR Matam. Ils restent convaincus que ces actes sont l’œuvre de « de sinistres individus mal intentionnés obéissant à une consigne subliminale plusieurs fois réitérée par des théoriciens de saccages de domiciles des responsables politiques de Benno Bokk Yakaar et des hautes autorités de l’État. »

Gelongal Barro et ses collègues ont vivement décrié cette agression et indexent l’attitude de ces « groupuscules terroristes manipulés et pénétrés par la théorie de la subversion politique et de l’insurrection pour semer le chaos et espérer ramasser le pouvoir dans la rue.  »

Ayant également reçu la visite et le soutien du Grand Serigne de Dakar El Hadj Malick Diagne, les militants et sympathisants de l’Honorable Député Maire Farba Ngom, présentement en pèlerinage à la Mecque, ont renouvelé leur ferme engagement dans la protection de l’intégrité physique de leur leader politique et invitent l’État du Sénégal à prendre ses responsabilités et punir sévèrement les coupables.

Précédent Général Cheikh Wade, CEMGA : « Je pars avec le sentiment du devoir pleinement accompli. »
Suivant Abdoulaye Daouda Diallo, nouveau président du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE)