SAMM SUNNU REEW contre-attaque l »opposition et riposte contre AAR LI NU BOKK



Les membres de « SAMM SUNNU REEW » ont fait face à la presse ce mardi 26 juin 2019 en phase avec le contexte actuel du pays. Face à la polémique du scandale de pétro Tim suite à la diffusion de la chaine internationale BBC, ses jeunes en tant que citoyen ont voulu organiser cette rencontre pour manifester leur posture par rapport à cette question de corruption.
Dans le cadre du gros scandale du pétrole et du gaz révélée par BBC et dont l’accusation porte sur des contrats pétroliers qui lient Aliou SALL et Franck TIMIS, les membres de SAMM SUNNU REEW ont décidé de manifester leur positionnement sur cet état de fait. C’est à travers une conférence de presse tenu cet après-midi que ses derniers l’ont fait savoir. Si certains de la masse populaire exigent que lumière soit faite sur ce dossier comme ceux de l’opposition et une bonne partie des sénégalais, les membres de SAMM SUNNU REEW, eux sont déterminés à renouveler leur confiance au chef de l’état Macky SALL et à son frère cité sur cette affaire. A ce propos, dans leur déclaration, ils qualifient cela comme de diffusion d’informations fallacieuses, matinées de propos diffamatoires et de calomnie dont le funeste dessein est de jeter le discrédit sur les institutions de la république et de semer le chaos dans le pays. Pour le porte-parole Ansoumané SANE, ce documentaire est parsemé de mensonges avec des personnes malintentionnés, incapable de prendre en compte les intérêts du pays dont l’unique but c’est de bruler le Sénégal.
Allant dans le même sens, il n’a pas manquer de pointer du doigt l’opposition Sénégalaise qui pour lui et au nom des membres de SAMM SUNNU REEW ne milite que pour la manifestation de vérité là où elle devrait trouver une bonne occasion de faire valoir ses vérités devant qui de droit. A l’en croire, il cite les personnes de Abdoul MBAYE, d’Ousmane SONKO, de Thierno Alassane SALL et de Mamadou Lamine DIALLO qui selon ses membres, en coalition avec des forces obscures au niveau international refusent de répondre à l’appel à témoin de la justice Sénégalaise. Pour parler de Abdoul MBAYE, ses membres disent que sa signature est pourtant bien visible sur le décret d’approbation du permis d’exploration accordé à Timis continue quand même de multiplier ses dénégations, quand il s’agit d’Ousmane SONKO,il l’assimile à un homme qui refuse de répondre à la DIC pour apporter des preuves car n’ayant pas reçu de convocation, pour Thierno Alassane SALL qui selon eux joue à la diversion en refusant de faire face à ses responsabilités et enfin pour Mamadou Lamine Diallo qui est tombé dans un silence de cathédrale depuis l’appel à témoin du maitre des poursuites.
Face à cette situation, les membres de SAMM SUNNU REEW annoncent une marche pacifique qu’ils comptent organiser le vendredi 28 juin 2019 à partir de 15 heures en précisant qu’une demande a été déposée auprès de l’autorité administrative pour que nul n’en ignore. Ainsi ils invitent le préfet de Dakar à prendre acte de leur décision de manifester pacifiquement en appelant les compatriotes de tout bord à soutenir cette démarche citoyenne. Cette date coïncidant avec la manifestation de la plateforme AAR LI NU BOKK ne peut en rien changer leur conviction qui est de marcher pacifiquement pour la stabilité du pays et un Sénégal de paix comme confirme-t-il à infosdujour.sn.Ansoumané SANE parle d’un itinéraire allant de l’université Cheikh Anta DIOP jusqu’à la place des nations.
Dieynaba AGNE

Précédent ADIE:La dématérialisation des procédures administratives, un système d'industrialisation fiable
Suivant Les( PME) un rapport pour l'économie sénégalais des (ODD)