Santé And Gueuseum décrète 72 heures de grève


A partir de ce mercredi, et ce jusqu’au vendredi 6 mais Ans Gueuseum sera en mouvement pour protester contre la non signature des accords par le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ils vont cependant assurer les urgences entre le 4 et 6 mais.
Face au silence du gouvernement et sa promesse non tenue de signer le protocole d’accords, Ans Gueuseum a décidé de passer à une vitesse supérieure. Les membres de cette structure dont sont membres de professionnels de santé vont entamer une grève de 72 heures à partir d’aujourd’hui. Il est également prévu un site in entre 10 heures et 14 heures. « Une grève de 72 avec seulement des urgences du mercredi 4 mail au vendredi 6 mai prochain. Nous allons procéder le samedi 7 mai prochain à une évaluation élargie au président des Assemblées de région », ont dit les travailleurs affiliés à And Gueuseum, hier lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS). La principale raison de ces mouvements restent selon eux, le non respect des engagements de l’Etat. And Gueuseum se dit en désespoir de cause face aux altermoiements du gouvernement a l’issue de l’évaluation de son 4ème plan d’actions. Les camarades de Mballo Dia Thiam décident ainsi de poursuivre résolument la lutte . A cela s’ajoute l’absence de négociations sur le système de rémunération. « A la fin de la séance du 25 mars 2022 à la salle de conférence du ministère de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr s’était engagé à faire signer le protocole d’accords Gouvernement-And Gueusseum sanctionnant la fin des négociations avec leur alliance aucune date n’a été retenue jusqu’à présent », expliquent-ils. Sur ce point, Ans Gueuseum, lors de cette rencontre avec les journalistes a rappelé que lors d’une rencontre tenue dans un hôtel de Dakar, le directeur du budget représentant le ministre des finances avait rassuré l’assistance en déclarant que les évaluations financières desdites revendications avaient été faites et qu’il ne restait que la décision politique à prendre dans la 1ere quinzaine d’avril 2022. Neuf décrets leurs avaient présentés, sur un total de 12. Lors d’une réunion suivante, le gouvernement s’est présenté les mains vides. « Les représentants du gouvernement sont venus nous parler d’une séance d’enregistrement de, tout en promettant une énième réunion dans une dizaine de jours pour des propositions financières à négocier, ainsi que la conclusion de manœuvres », soutiennent les membres de Ans Gueuseum.
MD

Previous Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi
Next Gloire aux fautes de Français (Par Mary Teuw Niane)