Sécurité et lutte contre la délinquance Les Parcelles assainies étrennent un nouveau commissariat de Police


Le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome a procédé, hier à l’inauguration du nouveau commissariat de police implanté à l’unité 15 des Parcelles assainies dans le but d’assurer davantage la sécurité des populations et lutter contre à la délinquance.
C’est à l’Unité que le nouveau commissariat de Police des parcelles assainies a été implanté. La cérémonie a été présidée par le ministre Antoine Félix Abdoulaye Diome, en charge de l’intérieur, du maire de la commune, Moussa Sy et de Seydina Issa Laye, Cheikh Mbacké Laye, le commandant national de la brigade des sapeurs-pompiers, le délégué du quartier de l’unité 15, le Gouverneur de la région de Dakar, entre autres. Pour l’édile de la commune, Moussa Sy, cette cérémonie consacre la satisfaction d’une vielle doléance des populations environnantes notamment la volonté.
Face à une situation sécuritaire préoccupante dans cette zone du littoral. Le maire de la commune rappelle que la hantise et la peur avait fini de gagner les paisibles populations qui n’ont cessé, depuis 2010 de réclamer une meilleure présence des forces de sécurité malgré les importants efforts des éléments du commissariat des Parcelles Assainies. Il n’a pas manqué d’avertir les hors la loi qui polluaient la zone et qui ne seront plus à l’aise ici et ailleurs et surtout sur le littoral. « Je suis convaincu que les forces de défense et de sécurité ne leur accorderont aucun répit partout sur le territoire national », a-t-il dit.
Dès lors, il compte continuer à soutenir les deux commissariats pour garantir une plus grande quiétude aux citoyens. « Nous réaffirmons notre engagement à prendre en charge dès aujourd’hui l’entretien des locaux par des agents rémunérés par la mairie. Ces engagements viennent renforcer nos actions de prévention des sinistrés et des accidents comme les cas de noyade récurrent », souligne le maire des PA.

Antoine Felix Diome, estime, pour sa part, que ce commissariat de l’Unité 15 des Parcelles Assainies, réalisé pour un montant global de près de 215.000.000 Francs CFA, hors équipement, est entièrement financé par l’Etat du Sénégal. « C’est une infrastructure de dernière génération, comportant toutes les commodités permettant aux fonctionnaires de Police de travailler dans un cadre conforme aux normes en vigueur et de fournir aux citoyens un service sécuritaire efficace et adapté aux spécificités et défis locaux », s’est-il réjoui. D’ailleurs, le ministre informe que ces mêmes efforts seront poursuivis à Dakar et à l’intérieur du pays, avec la réception prochaine de six commissariats dans la capitale et de quatre autres dans les régions, pour un coût total de 2 milliards 500.000.000 Francs CFA, hors équipement, entièrement financé par le budget de l’État du Sénégal. Par ailleurs, Antoine Félix exhorte les fonctionnaires de police qu’en relation avec les autres structures du service régional de sécurité publique de Dakar, notamment le commissariat urbain des Parcelles assainies, à travailler sans relâche à résorber le taux de criminalité. Poursuit-il, « à endiguer la délinquance, et à préserver l’ordre public, en vue de garantir aux populations de votre ressort, quiétude et tranquillité ».

Previous Éducation L’ambassade d’Israël au Sénégal offre une salle informatique au Cem Serigne Cheikh Anta Mbacké de Guédiawaye
Next LOCALES 2022 A OGO (MATAM): LA GRANDE COALITION WALLU SENEGAL A L'ASSAULT DE LA MAIRIE