Securité routière: le ministre Oumar Youm demande plus de vigilance Sénégalais



Depuis janvier dernier, il y a eu plus de 120 décès sur les routes du Sénégal et plus de 260 blessés. Sur l’année, en moyenne, 560 vies sont perdues. Les causes d’accident, généralement, sont la collusion et le défaut de maitrise. Pour faire face à ces chiffres qui font froid dans le dos, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a annoncé, hier, une panoplie de mesures. Il effectuait une visite à la gare des Beaux maraichers de Pikine.

Car, selon Me Oumar Youm, le gouvernement ne peut pas rester sans réagir, sans apporter de solutions, dans un contexte où l’Etat du Sénégal est en train de moderniser le secteur des transports routiers par la numérisation des plaques, des permis et des cartes grises, pour donner plus de sécurité sur les titres de transport. Il y aussi le renforcement et le renouvellement du parc automobile, car malgré les efforts, le constat est que ce parc est vétuste. Le ministre annonce que ses services sont déjà dans une phase de renouvellement, autour de 800 bus dont les 38 vont être livrés bientôt.

Previous Culture: Premier colloque de l'association Sembene Ousmane
Next La réduction des accidents de la circulation, une priorité pour le secteur des infrastructures