Saisie record de 30 kg de cocaïne à Keur-Ayip par la Douane


Une saisie impressionnante de trente (30) kilogrammes de cocaïne a été réalisée par la Brigade commerciale de Keur-Ayip, sous la Subdivision de Kaolack, dans la Région douanière du Centre, ce samedi 1er juin 2024. Selon un communiqué de la Division de la communication et des relations publiques des Douanes, la drogue était dissimulée dans les cavités des portières et de la malle arrière d’un véhicule de type Hyundai Santa Fe immatriculé à l’étranger.

Le véhicule, en provenance d’un pays limitrophe du Sénégal, a été soumis à un scanner portatif, un outil de contrôle non intrusif récemment acquis dans le cadre du Programme de Modernisation de l’Administration des Douanes (PROMAD). Ce dispositif a permis de déjouer le subterfuge sophistiqué des trafiquants, renforçant ainsi l’efficacité des agents douaniers dans la lutte contre le trafic de produits illicites.

La valeur totale de la drogue saisie est estimée à deux milliards quatre cents millions (2 400 000 000) de francs CFA. Les convoyeurs, un chauffeur et son accompagnant, ont été arrêtés et sont actuellement en détention. La procédure judiciaire suit son cours.

Dans le cadre de la même opération, trois fusils de fabrication artisanale ont également été saisis à Boumbény, Médina Sabakh, près de la frontière gambienne. Cette double saisie témoigne de la vigilance et de la détermination des agents des Douanes à sécuriser les frontières du pays.

La Brigade commerciale de Keur-Ayip n’en est pas à son premier coup d’éclat. Récemment, elle avait saisi 13 kilogrammes de cocaïne. En outre, dans le cadre de la lutte contre le trafic de chanvre indien, la Subdivision de Kaolack a confisqué 300 kg de cette drogue entre janvier et fin mai 2024, dont 105 kg par la Brigade de Keur-Ayip.

L’Administration des Douanes, réaffirmant sa détermination à combattre le trafic illicite sous toutes ses formes, a lancé un appel aux populations pour qu’elles soutiennent les opérations de ciblage et d’investigation initiées depuis le début de l’année 2024. Ces efforts visent à enrayer les flux de trafic criminel opérant sur les grands corridors.

Cette saisie record vient renforcer la crédibilité et l’efficacité des mesures prises dans le cadre du PROMAD, démontrant l’engagement continu des Douanes sénégalaises dans la lutte contre le trafic de stupéfiants et d’armes.

Précédent Le Sénégal se lance dans une nouvelle ère énergétique avec l'implantation d'une centrale électrique à gaz à Gandon
Suivant Gaindé 2000: 20 ans au service de la digitalisation intégrale des procédures