Signature de Convention: l’ONRAC et le CFJ en croisade contre la criminalité financière


Signature de Convention: l'ONRAC et le CFJ en croisade contre la criminalité financière
Signature de Convention: l'ONRAC et le CFJ en croisade contre la criminalité financière

L’Office National de Recouvrement des Avoirs Criminels et le Centre de Formation Judiciaire ont ratifié ce Jeudi 25 Avril 2024 une convention de partenariat dans l’optique de renforcer le dispositif de lutte contre la criminalité économique. Les directeurs généraux des deux institutions M. Malick Lamotte (ONRAC) et M. Mademba Gueye (CFJ) ont unis leurs forces pour lutter contre la délinquance financière à travers des activités de formation des acteurs de la chaîne pénale.

Depuis sa création en 2022, l’Office National de Recouvrement des Avoirs Criminels a effectué 4 ventes aux enchères publiques et des enquêtes de patrimoines avec une manne financière de 4 milliards de fcfa mobilisée et injectée dans les comptes de la Caisse des Dépôts et Consignations. Le Centre de Formation Judiciaire, de part la qualité de ses formations produisant des magistrats et greffiers de classe exceptionnelle, maintient son statut d’établissement de renom et poursuit son prestigieux rayonnement en Afrique.

Engagés dans la lutte contre la criminalité financière, l’Office National de Recouvrement des Avoirs Criminels et le Centre de Formation Judiciaire ont ainsi formalisé une collaboration dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités des acteurs de la chaîne pénale en matière du droit des saisies et confiscations pénales.

« Sur la base de notre crédo « gérer pour mieux recouvrer et restituer » et de notre solide expérience dans la lutte contre la délinquance financière, la présente collaboration avec le Centre de Formation Judiciaire vient renchérir notre panoplie de 8 formations en faveur des magistrats et autres acteurs judiciares sur les saisies et confiscations pénales », a affirmé M. Malick Lamotte. « Dans la cadre de ce partenariat avec l’ONRAC, nous constitueront le principal bras technique dans la définition des modules de formation et l’organisation de séminaires de renforcement de capacités des acteurs de la chaîne pénale » dixit M. Mademba Gueye.

L’Office National de Recouvrement des Avoirs Criminels et le Centre de Formation Judiciaire sont des partenaires naturels en ce qu’ils sont placés tous les deux sous la tutelle technique du Ministre de la Justice et ont, en commun, des attributions en matière de formation du personnel judiciaire.

Précédent Nominations de haut niveau au sein de la Gendarmerie nationale : Généraux Martin Faye et Papa Diouf aux commandes
Suivant Société :Nouvelles mesures Suspension des constructions sur les corniches de Dakar