Société Les boulangers en grève à partir d’aujourd’hui


Apres les meuniers et les industriels qui avaient annoncé un arrêt de la production de farine pour ce week-end, ce sont les boulangers qui ont, eux aussi mis leur menace à exécution. Ils seront en grève à partir de mardi jusqu’à jeudi.
« La FNBS et le RBS annoncent, par la présente déclaration, que les conditions actuelles de production ne permettent pas aux boulangers du Sénégal de répondre à in demanda nationale. Il est décidé un arrêt collectif et national de production de pain du mardi a au jeudi 10 novembre 2021 », ont dit les responsables de ces deux structures, hier ors d’une conférence de presse. En plus de la grève sont la décision a été prise, lundi, la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS) et le Rassemblement des boulangers du Sénégal (RBS) n’ont pas manqué de lister des exigences. Ils demandent ainsi au gouvernement de réviser de la structure de prix du pain à 1 FCFA le gramme et le référencement de nouveau format adapté à la rentabilité de la production. Les deux entités exigent aussi l’application de la réglementation sur la production et distribution de pains qui posent des exigences non négociatiables en matière de livraison de vente dans les boutiques. L’autre exigence concerne le règlement urgent et sans délais des revendications des Meuniers sur le prix de la farine, désormais exposé à une spéculation dangereuse pour l’ensemble des acteurs de la filière. « Cette décision d’arrêt de production pris est un avertissement des acteurs économiques de la boulangerie sénégalaise qui sont attaches à leur profession, à leur mission sociale et à leur survie économique. Il est temps pour nos gouvernants de prendre en compte que la malaise continu de la Boulangerie Sénégalaise, est devenu insoutenable », ont-ils fait savoir. Ils ont également déploré la multitude de réunions tenues sans jamais trouver de solutions. Ils sont ainsi relevé plus de 200 rencontres en quatre ans, qui ont prouvé leur patience et leur dévouement pour les consommateurs sénégalais. Elles ont permis, selon eux de conforter nos convictions dans le dialogue et la recherche de consensus. « Elles nous ont amené à taire pendant 4 ans la vérité du prie du pain », ont soutenu les responsables de la FNBS et de la RBS.

Previous Listes rejetées pour les élections locales de 2022: La Coalition BBY indexe une faible représentativité de l'opposition au niveau national
Next Tribunal :suspension des audiences pour cause de non paiement d'indemnités